capillaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin capillaris (« de cheveu ») ou capillare (« onguent pour les cheveux »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
capillaire capillaires
\ka.pi.lɛʁ\

capillaire \ka.pi.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Sens propre) Relatif aux cheveux.
    • Si vous aviez passé vos mains dans la chevelure abondante et parfumée d`une Javanaise, vous auriez le plus profond mépris pour ces petits taillis capillaires que les Européennes cachent si facilement sous un bonnet. — (Honoré de Balzac, Voyage de Paris à Java, 1832, réédition Gallimard, collection Folio, page 23)
  2. Fin comme un cheveu.
    • On fabrique actuellement des tubes capillaires en verre excessivement fins. Ceux-ci, étirés par des ouvriers spéciaux, ont d’ordinaire une ouverture de deux dixièmes de millimètre. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Par extension) (Anatomie) Relatif aux vaisseaux sanguins capillaires.
  4. (Physique) Se dit des propriétés des sols ou des tubes dans lesquels les liquides ont tendance à monter sous l’effet de la capillarité.
  5. (Botanique) Relatif à certains organes très fins des plantes.
    • Racines capillaires.
  6. (Transport terrestre) Relatif aux lignes ferroviaires à faible trafic réservées au fret ou à des trains touristiques.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
capillaire capillaires
\ka.pi.lɛʁ\

capillaire \ka.pi.lɛʁ\ masculin parfois au féminin quand on parle de la fougère (Voir les exemples)

  1. (Anatomie) Vaisseau sanguin de très petit calibre dont la paroi, constituée d’une unique couche de cellules endothéliales, permet les échanges entre le sang et les tissus.
    • Par exemple, l’angiographie actuellement utilisée dans les hôpitaux discerne les artères cérébrales jusqu’à quelques dixièmes de millimètres de diamètre, mais est toujours incapable de détecter individuellement les plus petits capillaires dont le diamètre ne mesure que quelques microns (millièmes de millimètre). — (Radio-Canada, La vascularisation du cerveau à l’échelle microscopique révélée par les ultrasons, site radio-canada.ca, 26 mars 2021)
  2. (Botanique) Nom vulgaire de plusieurs espèces de fougères appartenant à divers genres botaniques. Autrefois certaines espèces étaient utilisées en médecine, comme pectoral.
    • Le capillaire noir. Le capillaire du Canada. Sirop de capillaire.
    • [...] un petit cours d'eau dans un chemin ; une mousse , une fougère , une capillaire sur le flanc d'une roche ; un ciel humide , effumé ; [...]. — (François René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, tome 2, Éd. A. Deros, 1852)
    • La capillaire (Adianthum capillus veneris) est une fougère qui croit dans les contrées méridionales de l'Europe et dans le nord de l'Afrique. — (J. B. Fonssagrives, Dictionnaire de la santé, Éd. Delagrave, 1876)
    • La pancarte était toujours en place, annonçant à la clientèle qu'on avait, toutes prêtes, des décoctions d'orge, de chiendent et de réglisse, de la limonade cuite et gazeuse, de l'eau panée, fondante, chalybée, hémostatique, de magnanimité, de gruau et de goudron, ainsi que des sirops diacodes et de capillaires, des emplâtres agglutinatifs, du laudanum de Sydenham. — (Jean Ray, La Cité de l’indicible peur, 1943)
    • Devant chaque fenêtre au voilage blanc, une capillaire, une fougère ou un sansévéria reposait sur une sellette peinte en vert. — (André Audureau, Féminapolis, Éd. Jean Huget, 1978)
  3. (Médecine) (Vieilli) Nom générique qui était donné aux vers intestinaux de type ténia.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HolonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier