FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1534) Du latin facticius (« artificiel »), dérivé de facere « faire ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
factice factices
\fak.tis\

factice \fak.tis\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est fait artificiellement ou imité de la nature.
    • Point de raillerie! « L'Europe est dans un état tel, que la moindre effervescence peut mettre en péril son repos, son équilibre factice. » — (Émile de Girardin, Paix et liberté: questions de l'année 1863, p.190)
    • Ces pierres factices ont beaucoup mieux résisté aux agents atmosphériques que les pierres de grès ; elles sont composées d’un mortier parfaitement dur, mêlé de cailloux concassés de la grosseur d’un œuf, et ont dû être façonnées dans des caisses de bois. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Nul n'oserait contester que, depuis 1918, les spéculations sur les denrées alimentaires ont été générales et sans frein. Le public se doute bien un peu qu'on l’affame et que les hauts prix maintenus malgré toutes les tentatives sont factices. Mais qui accuser ? — (Albert Noret, Les Féodaux du Blé, E. Figuière, 1930, p.110)
  2. Qualifie la reproduction d’un objet ne conservant que son apparence sans aucune de ses fonctionnalités.
    • Certains particuliers désirent surfer sur la vague de popularité des caméras en installant des caméras factices sur leur propriété. Est-ce véritablement efficace ? — (7 Questions sur les caméras factices, prix-pose.com, 14 juin 2018)
    • Samedi, un homme a été abattu à Chinon en brandissant une arme factice vers les gendarmes. — (Julien Coquet, Armes factices : pourquoi elles ont pignon sur rue, lanouvellerepublique.fr, 26 juin 2018)
    • Dans une interview donnée mardi à France 3, le rappeur grenoblois expliquait que tout est factice dans le clip : armes et drogues. Il doit à présent s’en expliquer devant la justice.— (Vidéo d'hommes armés : le rappeur grenoblois Corbak Hood interpellé et placé en garde à vue, France bleue, 2 septembre 2020)
  3. (Courant) (Figuré) Qualifie des sentiments feints, forcés, contraires à ceux qu’on éprouve réellement.
    • Ses douleurs secrètes planèrent toujours sur sa gaieté factice comme un léger nuage qui dérobe imparfaitement le soleil. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Ce fut donc le clergé qui, à Plassans, mena la réaction. La noblesse devint son prête-nom, rien de plus ; il se cacha derrière elle, il la gourmanda, la dirigea, parvint même à lui rendre une vie factice. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 88)
    • […], seule la volonté farouche de vivre encore pour le revoir lui avaient donné une force factice pour lutter contre la phtisie dévorante, rapide. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Patrick multipliait les calembours mais sa gaieté semblait un peu factice. — (Antoine Bello, Mateo, 2013 ; collection Blanche, p. 23)
  4. (Par extension) (Péjoratif) Qualifie un besoin, une envie, qu’on s’est créé à soi-même, qui est l’effet d’une habitude, d’un caprice.
  5. (Librairie) Qualifie un recueil fait de pièces diverses reliées ensemble.
  6. (Linguistique) Qualifie un mot qui est dérivé d’un autre mot suivant l’analogie ordinaire, mais dont l’usage n’est pas établi.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

→ voir faux

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
factice factices
\fak.tis\

factice \fak.tis\ masculin

  1. Ce qui est artificiel, superficiel, feint. (Ne s’emploie qu’au singulier)
    • On peut, de fait, être sincère dans le factice (c’est ce qu’écrit, du reste, Gide) ; mais le factice empêche la sincérité de tenir, de se maintenir, de durer et de pouvoir être reprise par la suite : c’est que les deux termes ne recouvrent pas le même domaine. — (Éric Marty, L’écriture du jour - Le Journal d’André Gide, éditions du Seuil, 1985)
    • Si les questions du masque et de la scène convoquent la notion d’imposture, la question du factice aussi. Le factice et le fétiche, comme nous l’avons souligné au sujet de l’image et des représentations, sont deux noms qui proviennent du même mot latin facticius, « artificiel». — (Alice Massat, Le succès de l’imposture, Odile Jacob, 2013)
    • Singapour fait cet effet de luxe, de gratuité, de factice éblouissant, d’apparat et de culte de la facilité. — (Kamel Daoud, Cette île est un smartphone géant, Le Point n° 2464, 14 novembre 2019)
  2. (Marketing) Reproduction, utilisée à des fins d’étalage publicitaire, d’un objet proposé à la vente.
    • Un factice géant est une reproduction géante généralement en matière plastique d’un article à promouvoir. — (Définition : Factice géant, definitions-marketing.com)
    • Il existe plusieurs tailles de factices de celui correspondant à la taille du flacon en vente jusqu’au géant, que l’on pouvait présenter dans une vitrine et visible de loin. — (Marie-Claire Richard-Multeau, Qu'est qu'un factice, mon expérience... , factice-parfum.over-blog.com, 11 novembre 2013)
  3. Additif d’origine végétale, utilisé dans l’élaboration de caoutchoucs.
    • Le factice est un pur produit de chimie du végétal obtenu par vulcanisation des huiles végétales, par exemple des huiles de colza, de ricin, de soja ou de lin, pour obtenir une gomme qui est le plus souvent broyée pour faciliter son introduction dans des formulations de caoutchouc où il joue un rôle de dispersant. — (Sylvie Latieule, Lefrant-Rubco se partage entre chimie verte et biosourcé, revue Formule Verte, n°19, septembre 2014)
    • Le factice est un additif pour caoutchouc biosourcé et le seul ingrédient non extractible. Sa formidable compatibilité avec tous les élastomères le rend indispensable. — (Plastiques / Composites / Caoutchouc, site agrobiobase.com, consulté le 1er décembre 2019)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier