Voir aussi : Mineur

Français modifier

Étymologie modifier

(Adjectif 1) (Nom commun 1) (Nom commun 2) (Date à préciser) Du latin minor (« le plus petit »). En ancien français menor et puis meneur, il est réorthographié mineur en 1342 pour être conforme à l’orthographe latine.
(Adjectif 2) (Nom commun 3) (Date à préciser) Dérivé de mine, avec le suffixe -eur.
(Nom commun 4) (Date à préciser) De l’anglais minor.

Adjectif 1 modifier

Singulier Pluriel
Masculin mineur
\mi.nœʁ\

mineurs
\mi.nœʁ\
Féminin mineure
\mi.nœʁ\
mineures
\mi.nœʁ\

mineur \mi.nœʁ\

  1. Qui est moindre, plus petit.
    • Un intérêt mineur.
    • Un souci mineur.
    • L’université de Paris a provoqué souvent les défiances de Rome. Quand les frères mineurs se sont emparés de l’enseignement, ils n’ont pas tardé à devenir suspects à leur tour. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
  2. (Musique) Gamme ou tonalité dans laquelle les demi-tons sont placés entre les degrés II-III et V-VI.
    • La gamme la-si-do--mi-fa-sol est une gamme mineure.
    • Un philosophe a remarqué que les vagues bruissements de la terre et des airs sont dans les tons mineurs, ce qui leur donne un accent mélancolique : l’accent qui entre le plus doucement dans le cœur, le pénètre et l’émeut. — (Xavier Marmier, Histoire d'un pauvre musicien (1770-1793), 1866)
  3. (Musique) Intervalle obtenu en abaissant un intervalle majeur d’un demi-ton.
    • Mi-fa est une seconde mineure.
  4. (Droit) Qui n’a pas atteint l’âge prescrit par les lois pour disposer de sa personne, de son bien.

Synonymes modifier

Antonymes modifier

Hyponymes modifier

(Musique) Gamme

Apparentés étymologiques modifier

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Adjectif 2 modifier

Singulier Pluriel
Masculin mineur
\mi.nœʁ\

mineurs
\mi.nœʁ\
Féminin mineuse
\mi.nøz\
mineuses
\mi.nøz\

mineur \mi.nœʁ\

  1. Qui concerne les mines ou le creusage de galeries (dans la terre ou dans les feuilles, en parlant d’un animal).

Dérivés modifier

Traductions modifier

Nom commun 1 modifier

Singulier Pluriel
mineur mineurs
\mi.nœʁ\

mineur \mi.nœʁ\ masculin (pour une fille, on dit : mineure ; pour une personne non-binaire, on dit : mineur·e)

  1. (Droit) Celui qui n’a point atteint l’âge prescrit par les lois pour disposer de sa personne, de son bien.
    • Le yé-yé désigne un genre, l’ensemble des exhibitions de mineurs ignares, exhibitions vocales ou instrumentales, individuelles ou collectives, caractérisées par leur outrance sonore et leur indigence d’expression. — (Jean-Louis Gérard, « L’Imposture Yé-Yé », dans Le Monde libertaire, nº 107, décembre 1964, page 7)
    • En France, le mineur est l’individu de l’un ou de l’autre sexe qui n’a point encore l’âge de dix-huit ans accomplis.
    • Tutelle d’un mineur.
    • Émanciper une mineure.
    • C’est le droit des mineurs.

Traductions modifier

Nom commun 2 modifier

Singulier Pluriel
mineur mineurs
\mi.nœʁ\

mineur \mi.nœʁ\ masculin

  1. (Musique) Mode mineur, où la tierce et la sixte, au-dessus de la tonique, sont mineures.
    • Un air en mineur.
    • Passer du mineur au majeur, du majeur au mineur.
  2. (Religion) Ordre mineur.
    • Les quatre mineurs.

Antonymes modifier

Traductions modifier

Nom commun 3 modifier

Singulier Pluriel
mineur mineurs
\mi.nœʁ\
 
Un mineur (définition n°1)

mineur \mi.nœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : mineuse)

  1. Celui qui travaille à l’exploitation d’une mine.
    • Le creusement d’un escalier en descente était une opération difficile et pénible, le mineur devant creuser plus bas que ses pieds au marteau et à la cisette, sous le faible éclairage des lampes à huile et avec une aération défectueuse. — (Bulletin de géologie de Lausanne, nº 249-268, Université de Lausanne (Institut de Géologie), 1980, page 352)
    • Sortant éreinté de la mine,
      Regagnant son noir coron,
      Le mineur que l’on croise et qui lève le poing
      Dit : le monde va changer de base.
      — (Chant de Zimmerwald)
  2. (Cryptomonnaies) Celui qui pratique le minage, les acteurs qui valident les blocs de transactions d'une cryptomonnaie, à l'aide d'ordinateurs.
    • Peu après deux heures du matin, dans la nuit de vendredi à samedi a eu lieu le très attendu « halving » du bitcoin, c'est-à-dire la division par deux de la rémunération des « mineurs », les acteurs qui valident, à l'aide de puissants ordinateurs, les blocs qui sécurisent les transactions de la cryptomonnaie. — (Samir Touzani, Grâce au « halving », le bitcoin divise par deux ses émissions pour doper sa valeur, Les Echos, 20 avril 2024)
    • La lourde tâche qui consiste à valider les blocs Bitcoin est confiée aux mineurs. — (Jacques Favier, Bitcoin. La monnaie acéphale, CNRS Éditions, 2017)
    • Le 9 juin, le Xinjiang, qui assurait 36 % du minage total de bitcoin, a ordonné aux mineurs de mettre fin à leurs activités. — (« Les mineurs de bitcoin se préparent à quitter la Chine», Le Monde, 2021 → lire en ligne)
    • Chasser le bitcoin à la maison, c’est un temps que les mineurs récents ne peuvent pas connaître. — (20 mint, édition spéciale du journal 20 minutes consacrée au Web 3, 16 juin 2022, page 5)
  3. (Militaire) Soldat chargé des travaux de mines.
  4. (Par extension) (France) Élève ou ancien élève de l’une des Écoles des mines.
    • proposant une activité sur un thème qui vous tient à cœur et qu’il vous plairait de partager avec d’autres mineurs et mineuses ; — (Intermines Languedoc-Roussillon sur MINES ParisTech Alumni)

Synonymes modifier

personne descendant extraire le charbon

personne descendant extraire le minerai de fer

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Nom commun 4 modifier

Singulier Pluriel
mineur mineurs
\mi.nœʁ\

mineur \mi.nœʁ\ masculin

  1. (Algèbre linéaire) Déterminant des sous-matrices carrées d’une matrice.

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier