Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Du latin prosa (« prose »), ellipse de prosus oratio (« façon de parler simple, directe »).
(Nom commun 2) De la proue, c'est à dire l'avant du bateau, là où anciennement se trouvaient les latrines, donc l'endroit où l'on mettait son postérieur.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
prose proses
\pʁoz\

prose \pʁoz\ féminin

  1. Langage, manière d’écrire qui n’est point assujettie à une certaine mesure, à un certain nombre de pieds et de syllabes, etc.
    • Prose française.
    • Écrire en prose.
    • Il a traité le même sujet en vers et en prose.
    • Mélanges de vers et de prose.
    • Épître en prose mêlée de vers.
    • Comédie en cinq actes et en prose.
    • Ce n’est pas de la poésie, ce n’est que de la prose rimée.
    • Prose poétique : prose qui affecte le ton et le style figuré de la poésie.
  2. (Familier) Simple écrit.
    • Ici, voyez-vous, mon cher Nicolas, j'ai besoin de recourir aux formes solennelles d'un premier-pariste bien connu, et dont la prose sublime se tire à 217.830 exemplaires. — (Dr Maximin Legrand, « Feuilleton », dans L'union médicale, n° 117, du samedi 30 septembre 1865, p. 627)
  3. Sorte d’hymnes latines, où la rime et le nombre des syllabes remplacent la quantité, et que l’on chante à la messe immédiatement avant l’évangile, dans les grandes solennités.
    • La prose du Saint Sacrement.
    • La prose des morts.
    • Le Dies irae, le Stabat Mater sont des proses.

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
prose proses
\pʁoz\

prose \pʁoz\ masculin

  1. (Argot) Fessier ; postérieur.
    • Les bourdilles du guet sont médusés. Mon histoire de pigeons les laisse sur le prose. — (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 89)
    • T’auras sûrement droit à des coups de pompe dans le prose de la part de tes vieux, mais les autres seront tellement soulagés qu’ils te baiseront les mains ! — (San Antonio, Trempe ton pain dans la soupe , S-A 173 , Fleuve noir, 1999)
    • Un de ces jours le joggeur va se faire harponner au coin des rues : « Hep ! Vous là-bas : contrôle d’échappement, mettez-vous la sonde dans le prose... Ha-ha, votre compte est bon : surrégime aux féculents ! »... Et paf : trois bons-points rajoutés au permis de conduire et interdiction de marcher pendant deux ans. — (Vincent Giellery, Mords-moi le Yi-King, Éditions Carnot, 2003, p. 278)

Variantes orthographiquesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe proser
Indicatif Présent je prose
il/elle/on prose
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je prose
qu’il/elle/on prose
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
prose

prose \pʁoz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe proser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe proser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe proser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe proser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe proser.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • prose sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin prosa (« prose »), ellipse de prosus oratio (« façon de parler simple, directe »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
prose
\'pɹəʊz\
proses
\'pɹəʊz.ɪz\

prose \'pɹəʊz\ rare au pluriel

  1. Prose (nom commun 1).

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

prose féminin

  1. Pluriel de prosa.