Voir aussi : R.O.C., ROC, Roc, Roč, ròc, róc

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

roc

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du roglai de Cac Gia.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Variante de roche.
(Nom 2) De l’arabe رخ, ruḫ (« tour, char »).

Nom commun 1 Modifier

roc \ʁɔk\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Masse de pierre très dure, qui tient au sol.
    • Forer des carottes dans le roc, en analyser les teneurs, placer des bâtons de cheddite au fond de la galerie, les faire sauter, faire sauter toute la montagne ... — (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, Éditions Alban, 2004, p.220)
    • Où, ô Hugo, cherchera-t-on ton nom ?
      Justice enfin faite que ne t'a-t-on ?
      Quand donc au corps qu’Académie on nomme
      Grimperas-tu, de roc en roc, rare homme ?
      — (Quatrain railleur que dédia l’écrivain et académicien François-Auguste Parseval-Grandmaison au jeune Victor Hugo, qui se veut une parodie du vers hugolien)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

roc \ʁɔk\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Échecs, Héraldique) Tour du jeu d’échecs.

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « roc [ʁɔk] »

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • roc sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

roc féminin

  1. (Échecs) Tour, roc.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844