Voir aussi : SKI, Ski, -ski, -ški

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

ski

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du sika.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Emprunté au norvégien ski. En français, le mot, sous sa graphie skie, survient dès 1841, par l’intermédiaire de la simple lecture défectueuse, comme l’atteste sa prononciation spécifique, peut-être par l’anglais ou l’allemand, du mot norvégien ski, prononcé /ʃi/[1]. Le mot français skie hésite entre féminin et masculin. En 1841, il est plutôt du genre féminin[2]. En 1876, Pierre Larousse le donne pour masculin. En 1891, il perd son e final et devient ski[3].
Le terme ski remplace le mot patin [à neige] en usage depuis le siècle des Lumières[4]. Le vieux-norvégien skíð désigne une billette de bois, une chaussure ou une raquette pour la neige. Le verbe norrois skíð, c’est-à-dire « briser ou fendre », s’apparente au grec σχίζειν (schizein), « fendre », au latin scindere, « scinder, provoquer la scission », au gothique skaider, « séparer ». En norvégien, ski signifierait « morceau de bois ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ski skis
\ski\
 
Faire du ski. (2)

ski \ski\ masculin

  1. Patin très long, légèrement recourbé en avant, qui sert à glisser sur la neige.
    • Des skis.
  2. (Sport) Sport de glisse sur neige ou sur eau, pratiqué à l’aide de ces accessoires.
    • En effet, à Noël, les conditions d’enneigement sont insuffisantes pour le ski plus d’un hiver sur deux dans la plupart des domaines skiables du Massif central, en raison du caractère très aléatoire de l’enneigement de début de saison. — (Frédéric Serre, La Neige dans le Massif central : Une contrainte pour la gestion des territoires, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2001, p. 180)
    • Le jeune homme a expliqué que l’un des problèmes auxquels il faisait face lorsqu’il s’adressait aux autorités résidait dans le fait que le mot « ski » n’existe pas en tétum, l’une des deux langues officielles du Timor oriental, et qu’on y parle plutôt de « patins à neige ». — (Jean Dion, Le Devoir, 22 février 2014)

Forme de nom commun Modifier

Singulier et pluriel
ski
\ski\

ski \ski\ masculin invariable

  1. Pluriel de ski. Note : Certains auteurs conservent le pluriel norvégien ski du norvégien ski.
    • Les patins norvégiens, les ski, nom sous lequel nous les désignerons désormais, sont de longues et étroites lamelles de bois, permettant d’avancer rapidement sans enfoncer sur neige. Dimensions des ski: longueur 2,30 m à 3 m ; largeur 0.09 m. Les ski ne doivent pas être confondus avec les raquettes en usage dans les Alpes et dans l’Amérique du Nord et qui ont principalement pour but d’empêcher d’enfoncer dans la neige pulvérulente. (N.d.T) — (Fridtjof Nansen, Vers le Pôle, éd. Hoebeke, Paris, 1996, traduction de Charles Rabot, 1897, page 55)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   ski figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : ski.

DérivésModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

Planche pour faire du sport :
Sport :

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • ski sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. L’anglo-saxon et de façon générale les langues germaniques ont préservé la prononciation. Une transcription phonétique du norvégien aurait donné « chie » en français. L’expression allemande Schie fahren indique que faire du ski ou skier s’apparente à un véhicule permettant en l’occurrence de glisser, de la même façon que le vélocipède permet de rouler, ce que dément le français qui accepte le terme de marche à ski.
  2. Le Magasin pittoresque, ouvrage de vulgarisation des sciences, le présente ainsi au public français sans mentionner sa phonétique internationale.
  3. Faire du ski, expression attestée en 1894, semble antérieur au verbe skier qui apparaît en 1896 avec le skieur, membre du ski-club, qui s’impose dorénavant sur le premier formé skiste et le classique patineur. La skieuse est plus tardive en 1908.
  4. Très commun autrefois, pour tout ce qui permet la glisse, patin est attesté avant 1727. En 1801, le patin à neige est une lame de bois allongée pour glisser sur la neige. Le terme de patins de neige subsiste dans la langue familière des skieurs, tout comme planches.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ski
\skiː\
skis
\skiːz\

ski \skiː\

  1. Ski.

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to ski
\skiː\
Présent simple,
3e pers. sing.
skis
\skiːz\
Prétérit skied
\skiːd\
Participe passé skied
\skiːd\
Participe présent skiing
\ˈskiː.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

ski \skiː\

  1. Skier.

PrononciationModifier

  • \skiː\
    • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « ski [skiː] »

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ski skioù

ski \ˈskiː\ masculin

  1. Ski.
    • En ul lecʼh koulskoude, a-geñver d’ an ti, e verzed ar roud-ski ocʼh ober ur gleizenn ramzel adalek kern ur menezig serz bete skorn al lenn. — (Jakez Konan, Ar c'hi, in Al Liamm, niv. 74, Mae–Mezheven 1959, page 175)
      À un endroit cependant, en face de la maison, on remarque une trace de ski faisant une cicatrice géante depuis le sommet d’une petite montagne jusqu’à la glace du lac.
    • Gant diorren spontus ar sportoù er-maez eus ar pistennoù ski e vez trubuilhet an darn vrasañ eus al laboused-se e-doug ar goañv. — (PLB, Doareoù chaseal hengounel an evned, in Ya !, niv. 860, 3 Kerzu 2021, page 4)
      Avec le développement terrible des sports en dehors des pistes de ski, la plupart de ces oiseaux sont dérangés pendant l’hiver.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

ski \ˈskiː\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe skiañ.
  2. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe skiañ.

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux norrois skíð

Nom commun Modifier

ski masculin

  1. Ski.

GlosaModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

ski

  1. Savoir.

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux norrois skíð

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Indéfini ski ski
Défini skien skiene

ski \Prononciation ?\ masculin

  1. (Sport) Ski ; patin de bois, très long, légèrement recourbé en avant, qui sert à glisser sur la neige.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • ski sur l’encyclopédie Wikipédia (en norvégien)  

Norvégien (nynorsk)Modifier

ÉtymologieModifier

Du vieux norrois skíð

Nom commun Modifier

ski \Prononciation ?\

  1. Ski.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ski \Prononciation ?\ masculin

  1. Ski ; patin de bois, très long, légèrement recourbé en avant, qui sert à glisser sur la neige.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • ski sur l’encyclopédie Wikipédia (en néerlandais)  

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]