Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin animare (« donner de la vie »), de anima (« souffle, vie »).

Verbe Modifier

animer \a.ni.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Douer de vie un corps organisé.
    • Il y a dans les corps vivants un principe qui les anime. Voir réincarnation.
    • Selon les grecs Aristotéliciens l'âme animerait le corps 40 jours après la conception. — (Conférence de Mme Marie-Hélène Congourdeau, École pratique des hautes études, Section des sciences religieuses. Annuaire. Tome 106, 1997-1998 lien pp. 397-399)
    • Qui est-ce qui anime les corps ? La Fable dit que Prométhée anima la statue d’argile qu’il venait de former.
    • La statue de la déesse parut s’animer et se mouvoir.
  2. (Figuré) Douer de vivacité, de mouvement, d’une sorte de vie.
    • Ce ne sont que des rochers à pic contre lesquels la mer se brise avec fureur : les vents et les vagues les ont façonnés en pyramides, en tours, en cavernes, en arcades; d'innombrables oiseaux de mer animent le paysage. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 28)
    • En 1937, 250 thoniers animaient le port dans un fourmillement d'activités hautes en couleurs. C'était de grands dundees à deux mâts qui portaient une superbe voilure allant du rose au brun. — (Petit Futé Bretagne 2017)
    • Le soleil anime la nature. C’est un esprit indolent que rien ne peut animer.
    • Animer quelqu’un de son esprit, Faire passer ses idées et ses sentiments dans l’âme d’un autre.
    • Je vis à ce récit son visage s’animer.
  3. Donner de la force et de la chaleur à un ouvrage d’esprit, à un discours, soit par les traits vifs et brillants que l’on y jette, soit par la manière vive dont on le lit, dont on le prononce.
    • Il y a dans cet ouvrage quelques endroits qu’il faudrait animer.
    • C’est un orateur qui n’a point d’action, il n’anime point ce qu’il dit. Animez votre style.
    • Cet acteur s’anime. Son jeu s’anime quand il est applaudi.
  4. Encourager, exciter.
    • Animer les soldats au combat, les animer par son exemple. Il animait les troupes du geste et de la voix.
    • Le cheval de bataille s’anime au son de la trompette.
    • L’ardeur, le dévouement qui l’anime.
  5. Irriter, mettre en colère.
    • Tais-toi, petite masque ! dit Tord-chêne, qui paraissait animé par la boisson, tu déranges mon neveu de son travail. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • On a pris plaisir à les animer les uns contre les autres. On lui a fait des rapports qui l’ont fort animé contre vous.
    • Il commençait à s’animer quand la dispute cessa.
  6. (Quelquefois) Pousser, mouvoir.
    • La force qui anime le bolide. Ils sont tous animés du même esprit.
  7. (Équitation) En parlant d'un cheval dans une course hippique, la mener, lui imprimer un rythme.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier