Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Féminin substantivé de assis[1][2] ; voir le pluriel assises.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
assise assises
\a.siz\

assise \a.siz\ féminin

  1. (Maçonnerie) Base d’une muraille.
    • Les ouvriers sont à la première, à la seconde assise.
    • Chaque assise a tant de centimètres de haut.
    • Assises réglées, se dit lorsque tous les rangs de pierres de la même construction sont d'une égale hauteur elles peuvent l'être sur la longueur comme sur la hauteur.
    • Assises de retraite, premier rang de pierres qui forme l'empattement d'un mur à rez-de-chaussée. Rang de pierres qui forme empattement ou retraite sous un mur à la retombée d'une voûte sous un pilier, une pile.
    1. Assises de retombée: Cours d'assises à la naissance d'une voûte.
    2. Assises d'extrados: Assises remplissant les reins d'une voûte.
    3. Assise circulaire: Assise dont le plan est une circonférence de cercle.
    4. Assises en besace: Pierres formant encoignures et posées en travers les unes avec les autres.
    5. Assise boutisse ou jambe boutisse: Pilier dont la queue des assises est engagée dans un mur mitoyen ou de refend, de sorte que les deux parements sont en joints et qu'un des joints fait parement.
    6. Assise de bahu ou Bahu: Dernière assise d'un mur de parapet de pont ou de mur de quai qui est taillé en bahu.
    7. Assise de corbeau ou Corbeau: Assise en saillie taillée en console qui a plus on moins de hauteur et qui sert à porter la poutre ou la sablière d'un plancher.
    8. Assise en encorbellement ou encorbellement: Saillie qui porte à faux au nu d'un mur formée par une ou plusieurs pierres posées l'une sur l'autre et plus saillantes les unes que les autres.
    9. Assises de parpaing: assises qui traversent l'épaisseur d'un mur et qui sont à deux parements comme sont généralement toutes les assises des murs de face des murs d'échiffre ainsi que les pierres sous les cloisons, les pans de bois, etc.
    10. Assises de revêtement: Assises qui n'ont qu'un parement ; telles sont celles des murs de quai.
  2. (Géologie) Couche sédimentaires d’une formation.
  3. (Figuré) Rang dans une construction.
  4. Base, fondation.
    • La publication, en 1687, de Principia Mathematica, l’œuvre magistrale d’Isaac Newton révélant les lois de la gravitation universelle, a alors fourni de solides assises théoriques pour la poursuite de l’étude de l’Univers. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)

DérivésModifier

  • par assises réglées ((bâtir) avec des pierres qui sont toutes de même hauteur et dont le milieu répond exactement aux joints montants de l’assise inférieure)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

assise féminin

  1. (Surtout au pluriel) (Désuet) (Lorraine) Chiure de mouches.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe asseoir
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
assise

assise \a.siz\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe asseoir (ou assoir).
    • Parmi les solliciteurs, une jeune fille, merveilleuse de grâce et de coquetterie, était assise et, derrière elle, un jeune homme d’une rare élégance, semblait la couver des yeux. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1907)

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • assise sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  • « assise », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  • « assise », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage