FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de retirer et de retraire.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
retrait retraits
\ʁə.tʁɛ\

retrait \ʁə.tʁɛ\ masculin

  1. Action de retirer.
    • Pendant trois ans, c'est un homme à l’enthousiasme éteint, mort à Lomé, qui veillera sans états d’âme sur le retrait de la France d'Afrique : […]. — (Stephen Smith & Antoine Glaser, Comment la France a perdu l'Afrique, Éditions Autrement/Calmann-Lévy, 2005, partie 2, §. 1)
  2. (En particulier) Opération bancaire dans laquelle le déposant retire une somme d’argent de son compte.
    • Dès la veille de la mobilisation ; à Perros et à Trégastel, on ne trouvait plus de numéraire : la poste elle-même ne payait plus les mandats ; toutes les disponibilités avaient été épuisées par les retraits des caisses d’épargne. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p. 28)
  3. (Commerce) Action de retirer un produit de la vente, à cause d’un défaut technique ou d’un risque sanitaire. Le retrait est souvent associé à un rappel de produit.
  4. (Droit) Action en justice, par laquelle on retire un bien qui avait été vendu.
    • Faire, exercer un retrait.
    • Retrait de biens ecclésiastiques.
  5. Action, de l’état de ce qui se retire, de ce qui revient en arrière.
    • Le retrait de la mer sur certaines côtes.
  6. Diminution de volume du mortier, de la terre, etc., lorsqu’ils sont secs, des métaux lorsqu’ils sont refroidis et des tissus lorsqu’ils sont lavés.
    • Le sable ne produit qu’un effet physique : il divise les particules de chaux et empêche la matière de prendre trop de retrait en séchant, ce qui entraînerait des fendillements. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 48)
    • Prélavez le textile, qui tend à rétrécir au lavage, et prenez-en compte ce facteur au moment de votre achat : le retrait du denim peut être important. — (Christelle Beneytout, Guide des tissus par projets de couture, Eyrolles, 2015, p. 137)
  7. Pratique contraceptive qui consiste pour l’homme de retirer son pénis du vagin de la femme, juste avant l’éjaculation.
    • Le retrait a pour principal inconvénient de priver les amants du meilleur de la volupté et d’exiger une grande présence d’esprit dans un fortuné moment où l’on n’en possède d’habitude assez peu. — (Jean Marestan, L’Éducation Sexuelle, Éditions de la « Guerre Sociale », 1910)
    • L’obésité joue sur les comportements : si les femmes obèses ont autant recours à la contraception que celles de poids normal, elles sont en revanche plus nombreuses à utiliser des méthodes moins efficaces, comme le retrait. — (Le Monde, « L’obésité a un impact sur la sexualité des femmes », 16 juin 2010)
  8. (Baseball) action consistant à éliminer du jeu un joueur de l’équipe en offensive.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   retrait figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin retrait
\ʁə.tʁɛ\

retraits
\ʁə.tʁɛ\
Féminin retraite
\ʁə.tʁɛt\
retraites
\ʁə.tʁɛt\

retrait \ʁə.tʁɛ\

  1. Se dit des grains qui mûrissent sans se remplir, et contiennent beaucoup moins de farine que les grains bien venus.
    • Blé retrait.
    • Avoine retraite.
    • Les blés versés sont sujets à être retraits.
    • (Chasse) Un cerf retrait : un cerf forcé, qui sera bientôt pris.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe retraire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
retrait
Indicatif Présent
il/elle/on retrait
Imparfait
Passé simple
Futur simple

retrait \ʁə.tʁɛ\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe retraire.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier