Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin apportare (« porter quelque chose à quelqu'un »).

Verbe Modifier

apporter \a.pɔʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Porter quelque chose à quelqu’un. — Note d’usage : L’objet du verbe apporter est toujours un inanimé.
    • Madame Hanson a la gracieuseté de nous apporter des fleurs, la chose la plus précieuse qu'elle puisse nous offrir sous ce triste climat; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 34)
    • Le problème des maisons transportables est chose résolue par ici. Huit solides gaillards indigènes nous ont apporté, l'une après l'autre, sur leurs épaules, trois grandes paillotes où nous allons nous loger extérieurement au village. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 33)
  2. Fournir soi-même une partie de quelque chose.
    • Il apporte du capital.
    • Il apporte dans l’équipe un esprit de conciliation qui le fait généralement apprécier.
  3. Donner, procurer un conseil. Alléguer, citer.
    • Il apporta son avis.
  4. Causer, produire.
    • L’électricité a apporté le confort.
  5. Employer, mettre.
    • Il a apporté tous les soins nécessaires à cet arrangement.
  6. Annoncer.
    • Des aides de camp, des estafettes apportaient des nouvelles. — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.168, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

HomophonesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier