Voir aussi : FAS, Fas, fás, fàs, fås

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fas fasoù

fas \ˈfasː\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Anatomie) Face, figure, visage.
    • Sell ar fas vil-ze ! — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1re édition 1970, page 159)
      Regarde-moi ce visage laid-là !

DérivésModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Le Dictionnaire étymologique latin [1] le fait dériver de for, fari (« dire ») qui l’apparente à (ou en fait la racine de) fanum (« temple »), fastus (« faste »), feriae (« fête »).
Comparez, à ce titre le grec ancien δίκη, díkê (« droit, justice divine ») et le latin dico (« dire »).
Julius Pokorny le fait dériver d’un radical indo-européen commun *dhes [2] (« lié à dieu ») - au sujet de \dh\ et \f\ voyez « f » - étroitement apparenté à celui qui donne θεός, theós et deus ; il en fait le radical de feriae (« fêtes »), fanum (« temple ») et fastus (« faste »).

Nom commun Modifier

fas \Prononciation ?\ neutre indéclinable

  1. (Religion) Parole divine, ordre de Dieu, droit divin, justine divine, droit naturel, loi divine, destin.
    • fas est… : il est permis par les dieux de… ou que…, il est possible de…, le destin veut que…
    • jus ac fas omne delere, Cicéron : détruire toutes les lois divines et humaines.
  2. Ce qui est ordonné ou permis par les dieux.
    • quo praeter sacerdotes adire fas non est, César : où l'on ne peut entrer, à l'exception des prêtres.
    • leporem gustare fas non putant, César : ils pensent qu'il est pas permis de manger du lièvre.
  3. (Droit) Ce qui est permis, le juste, le légitime, le bien.
    • fas nefasque confundere, Ovide : confondre ce qui est permis et ce qui est défendu, le bien et le mal.
    • contra quam fas erat amore capta, Cicéron : éprise d'un amour illégitime.

AntonymesModifier

  • nefas (tabou, interdit par les dieux)
  • jus (justice des hommes)

RéférencesModifier

Same du NordModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

fas /ˈfɑs/

  1. À nouveau, de nouveau.
    • Jua, jus don háliidat molsut ruovttoluotta oažžut almmolaš ásahusain boastta fas báberhámis, de fertet várašit iežat dan vuostá ahte oažžut boastta digitálalaččat. — (eid.difi.no)
      Oui, si tu désires revenir en arrière [changer en retour] pour recevoir le courrier des institutions publiques de nouveau en version papier, tu dois te désinscrire du courrier électronique [te désinscrire contre [le fait] que tu reçoives le courrier électroniquement].
  2. Pour ce qui est de, en ce qui concerne.
    • Ja máŋga oahpaheaddji leat muitalan ahte báikkálaš kultuvra fas lei amas sidjiide. — (Skuvla.info)
      Et beaucoup d’enseignants ont raconté qu’en ce qui concernait la culture locale, elle leur était inconnue.

SynonymesModifier

à nouveau

WolofModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

fas \Prononciation ?\

  1. Cheval.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier