Français modifier

Étymologie modifier

Du latin jurare.

Verbe modifier

jurer \ʒy.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Affirmer par serment, en prenant un dieu, ou quelqu’un, ou quelque chose à témoin.
    • Il jure son Dieu, sa foi, que…
    • Il se trouvera une douzaine de femmes dévotes et bonnes royalistes qui jureront par le nom de leur saint et en baisant leur pouce qu’elles ont vu le susdit chacune dans son village, exactement à l’heure et à la minute où le crime a été commis. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, pages 61-62)
    • — Eh bien ! j’en jure par la Vierge dont vous portez le nom, vous serez à moi, Marie, ou ma tête tombera sur l’échafaud. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, Michel Lévy frères, 1863)
    • — Un geste, un seul, et je tire. J’en jure Dieu ! — (Maurice Leblanc, La Comtesse de Cagliostro, 1924)
    • Léonard, si tu touches à cette enfant, je te jure Dieu qu’un jour ou l’autre… — (Maurice Leblanc, La Comtesse de Cagliostro, 1924)
    • (Absolument) Jurer en levant la main.
    • Jurer sur son honneur.
  2. (Souvent) Confirmer, ratifier une chose par serment ; s’engager par serment à quelque chose.
    • Jurer fidélité.
    • Jurer obéissance.
    • Vous jurez de dire la vérité.
  3. (Simplement) Assurer ou certifier une chose.
    • […] la mère Paul était rouée et profitait des pièces qu’on lui remettait de temps en temps pour jurer qu’on avait dû se tromper en la gratifiant d’un jeton de bar. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • […], et lorsque, par moments, près du clocher de Sainte-Gudule, les croassements des corneilles s'élevaient, vous eussiez juré que c'était juste au dessus de votre tête. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 97)
  4. (Religion) Blasphémer.
    • Jurer Dieu.
    • Il ne fait que jurer le nom de Dieu.
    • Il jure sur le nom de Dieu tout le jour entier… c’est parce qu’on ne sait plus où donner de la tête ; on est de gros malheureux. Le malheur est autour de lui comme une ruche de guêpes. — (Jean Giono, Un de Baumugnes, Grasset, 1929)
  5. (Par extension) Proférer des grossièretés.
    • Eh bien ! jurez, sacrez, emportez-vous, votre contraction peut vous faire encore plus de mal que la colère. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, deuxième partie, chapitre septième)
    • Je vous demanderai de vous abstenir de jurer, si cela vous est possible. — (Morris (auteur) (Maurice de Bevere), Le fil qui chante, 1977, éditions Lucky Comics 2014, page 45)
  6. Promettre fortement, quand même ce serait sans serment.
    • Ils se sont juré une amitié éternelle.
    • Il lui avait juré le secret.
    • Jurer fidélité à son ami.
  7. Résoudre fermement une chose.
    • Jurer la mort de quelqu’un, sa ruine.
    • Ils ont juré de le perdre.
    • Jurer une haine mortelle à quelqu’un.
    • J’ai juré qu’on ne m’y reprendrait plus.
  8. (Intransitif) Être choquant, en parlant de l’union ou du rapprochement de deux choses.
    • Le vert jure avec le bleu.
    • Des airs évaporés jurent avec des cheveux gris.
  9. (Par extension) Rendre un son discordant.
    • Un violon qui jure sous l’archet.
  10. (La Réunion) Insulter.
    • Il a juré son professeur.

jurer de

  1. Croire sur des apparences
    • Elle ne parle pas ce langage, bien sûr ! Oserait-elle troquer le doux roucoulement méridional contre cette brocaille sèche, ce brocard de pierrailles qu’on jurerait de l’allemand ? Ah ! pécheresse ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Notes modifier

  • Dans le contexte religieux, certains estiment jurer comme parfaitement synonyme de son dérivé parjurer. Par le passé l’expression « commettre le parjure » était utilisé comme synonyme de violation des dix commandements chrétiens (cf sens « jurer le nom de Dieu ») le plus souvent le meurtre, l’adultère ou le divorce.
  • En ancien français, jurer était devenu synonyme de mentir en rapport des nombreux serments d'allégeance qui furent rompus lors des différentes guerres du Moyen-Âge. Ainsi jurer allégeance n'avait plus de signification.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Prononciation modifier

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

Du latin jurare.

Verbe modifier

jurer \Prononciation ?\

  1. Jurer.
  2. Fiancer.

Références modifier

Anglo-normand modifier

Étymologie modifier

Du latin jurare.

Verbe modifier

jurer \Prononciation ?\

  1. Jurer.