Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot emprunté de l’anglais rail (même sens).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rail rails
\ʁaj\
 
Des rails de train.

rail \ʁaj\ ou \ʁɑj\ masculin

  1. (Chemin de fer) Chacune des deux bandes de fer ou d’acier poli sur lesquelles roulent les trains ou les tramways.
    • Le train s’ébranle en ce moment, les roues de la locomotive patinent sur le rail, puis la vitesse s’accélère… — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • La place de la Nation, […], s'ouvrait à tous les vents. Des tramways éclairés et vides y décrivaient, en piaulant sur leurs rails, une courbe laborieuse […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. (Par analogie) (Mécanique) Bande sur laquelle se déplace tout ou partie d'un appareil.
    • Quelle ne fut pas notre malchance : le générateur de notre poste, qui est escamotable, […], lorsqu'il n'est pas nécessaire de recharger les accumulateurs, se coinça sur son rail de sortie : […]. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  3. (Indénombrable) (Par extension) Le transport par voie ferrée.
    • Partout le rail assied la victoire de l'industrialisation, relance toutes les activités de pointe, ancre le capitalisme. — (Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle 1780-1880, Le Seuil (Collection Histoire), 1971, p.78)
  4. (Marine) Dispositif de séparation du trafic maritime ; couloir maritime où la circulation est réglementée
    • Le rail d’Ouessant.
  5. (Indénombrable) (Géographie) (Marine) (Argot) La Manche.

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • rail sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1300) De l’ancien français reille (« règle »), lui-même issu du latin regula (« règle, barre de bois droite »)[1].

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
rail
\ɹeɪl\
rails
\ɹeɪlz\

rail \ɹeɪl\

  1. Rail.
    • Due to the hot summer, the rails buckled, causing a train derailment.
  2. (Chemin de fer) (Par métonymie) Chemin de fer.
    • Are you going to travel by rail or by air?

HyponymesModifier

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
rail
\ɹeɪl\
rails
\ɹeɪlz\

rail \ɹeɪl\

  1. Râle (oiseau).

Verbe Modifier

rail intransitif \ɹeɪl\

  1. (Soutenu) Railler, pester.
    • She is constantly railing to the heavens about her misfortune.
    • He rails at anyone who tries to tell him that he's behaving badly.

Quasi-synonymesModifier

  • rant (« fulminer, délirer »)

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • rail sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  
  • chemin de fer sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. (en) Douglas HarperOnline Etymology Dictionary, 2001-2018 → consulter cet ouvrage

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rail
\Prononciation ?\
rails
\Prononciation ?\

rail masculin

  1. Rail.

SynonymesModifier

AnagrammesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

rail

  1. Rail.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,7 % des Flamands,
  • 97,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]