Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin minister dérivé de minus (« inférieur ») calqué sur magister (« maître »).
(881) menestier (Séquence de sainte Eulalie).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ministre ministres
\mi.nistʁ\

ministre \mi.nistʁ\ masculin et féminin identiques [1]

  1. (Vieilli) Personne chargée de remplir une fonction pour le compte d’autrui.
    • Ma visite fut un trait de lumière pour la comtesse qui voulut voir en moi le ministre des vengeances du comte — (Balzac, Gobseck)
  2. (En particulier) (Religion) Membre du clergé, pasteur luthérien.
    • Je ne suis pas non plus du nombre de ceux qui jugent que, pour relever la religion aux yeux des peuples, et mettre en honneur le spiritualisme qu'elle professe, il est bon d'accorder indirectement à ses ministres une influence politique […]. Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique, vol.2, 1850, p.164
    • Les farouches Vendéens, excités par la voix de leurs prêtres, par les discours des ministres du Dieu de miséricorde, égorgeaient, brûlaient vifs, enterraient vivants les républicains qui tombaient entre leurs mains. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
  3. (En particulier) Agent diplomatique représentant le gouvernement auprès des gouvernements étrangers qui comportent non une ambassade, mais une légation.
    • Les auteurs du manifeste en prirent occasion d’attaquer M. Poinsett, ministre des États-Unis à Mexico, qu’ils représentèrent comme un agent habile et hypocrite, […]. — (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Et la pauvre femme qui travaille pour m’obtenir le cordon de commandeur de la Légion et le poste de ministre auprès du grand-duc de Bade ! — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Après le diner M. B., le ministre plénipotentiaire honoraire, me pris à part pour me consulter sur la possibilité de faire un détour pour éviter « cette Moulouya ». — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 268)
  4. (Politique) Membre de premier rang d’un gouvernement.
    • Enguerrand de Marigny, le ministre des finances qui avait inspiré à Philippe le Bel sa politique d'altération des monnaies, fut pendu au gibet de Montfaucon. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • À la fin de 1874 seulement nous nous fixons à Paris quand mon père est devenu ministre des Travaux publics. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires: (I) Ma jeunesse orgueilleuse. -1942)
    • Cette feuille ne craignait pas de dire ce qu'elle pensait, même aux personnages les plus hauts placés. Dans le n° 29 du 30 juin 1793, elle jugeait vertement le général Alexandre Beauharnais , qui venait d'être nommé ministre de la Guerre. — (Fernand Mitton, La Presse française, vol.2 : sous la Révolution, le Consulat, l'Empire, Paris : chez Guy Le Prat, 1945, page 172)
    • Empêcher la vie des gens et leur plaisir devrait-il être permis ? De quoi se mêle un ministre ? De quel droit, avec quelle permission ? — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Du temps qu'il était ministre, […], quel non initié eût imaginé que Ferry était le salonard écervelé que l'on découvre aujourd'hui ? — (Daniel Schneidermann, Chirac, Ferry, à l'abri des regards, dans Libération (journal) du 20 juin 2011)
    • Le ministre des Sports, qui est enceinte, n'a pu sauter en parachute comme prévu. — (Bernard Cerquiglini, Le Ministre est enceinte, Paris : Le Seuil, 2018, citant Le Monde, 16 octobre 1992)
    • La ministre de l’Écologie Delphine Batho a annoncé, lors de sa visite à l’entreprise MPO, en Mayenne, le 7 janvier, une série de mesures destinées à aider la filière photovoltaïque. — (Camille Chandès, Photovoltaïque : Le Made in Europe encouragé, dans L'Usine nouvelle, n°3313, 10 janvier 2013)
  5. Petit oiseau de la famille des Emberizidés que l'on trouve sur le continent américain, aussi appelé passerin indigo (Passerina cyanea).

NotesModifier

[1] La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

L’avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, p. 513.

Le mot ministresse n’a pas réussi à s’imposer au sens de femme ministre ; il se rencontre au sens de femme de ministre.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyponymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ministre ministres
\mi.nistʁ\

ministre \mi.nistʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Identique à celle utilisé par un ministre.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe ministrer
Indicatif Présent je ministre
il/elle/on ministre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je ministre
qu’il/elle/on ministre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ministre

ministre \mi.nistʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ministrer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ministrer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ministrer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ministrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ministrer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • ministre sur l’encyclopédie Wikipédia  

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin minister.

Nom commun Modifier

ministre masculin

  1. Ministre.

ItalienModifier

 

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ministra
\Prononciation ?\
ministre
\Prononciation ?\

ministre \Prononciation ?\ féminin

  1. Pluriel de ministra.

LituanienModifier

Forme de nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif ministras ministrai
Génitif ministro ministrų
Datif ministrui ministrams
Accusatif ministrą ministrus
Instrumental ministru ministrais
Locatif ministre ministruose
Vocatif ministre ministrai

ministre masculin

  1. Locatif singulier de ministras.
  2. Vocatif singulier de ministras.

TchèqueModifier

Forme de nom commun Modifier

ministre \Prononciation ?\

  1. Vocatif singulier de ministr.

RéférencesModifier