Voir aussi : parasité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Issu du latin parasitus, du grec ancien παράσιτος, parasitos, composé de παρά → voir para- et σῖτος, sitos (« nourriture »), littéralement « qui prend la nourriture à côté de ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
parasite parasites
\pa.ʁa.zit\

parasite \pa.ʁa.zit\

  1. (Biologie) Qui vit aux dépens d’un autre organisme.
    • Il faut avoir soin de les élaguer convenablement et de détruire le gui parasite qui les envahit fréquemment. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 136)
    • La chenille du papillon change alors brusquement de comportement : elle cesse de se nourrir et de se mouvoir, et défend les pupes parasites contre les prédateurs à l'aide de violents mouvements de la tête. — (Frédéric Thomas et Frédéric Libersat, Les parasites manipulateurs, Pour la Science, 1er mai 2010)
  2. (Sens figuré) Superflu, gênant.
    • Mots, expressions, ornements parasites.
    • Un style plein d’ornements parasites.
    • Des intermédiaires parasites, des commerçants occasionnels, des spéculateurs sans vergogne, étrangers à toute production et à tout travail, ne s’emmillionnent-ils pas chaque jour sous nos yeux […] ? — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, page 594)
    • — Ma chère, disait à cette dernière madame de Boussac, en prenant le chocolat avec elle dans sa chambre à coucher, où la sous-préfette, un peu parasite par-dessus le marché, vint la relancer de bonne heure, vous n’avez réussi à rien. — (George Sand, Jeanne, 1844)
  3. (Physique) Perturbant en parlant de la réception des signaux électriques ou électroniques et des sons.
    • Bruits parasites.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
parasite parasites
\pa.ʁa.zit\

parasite \pa.ʁa.zit\ masculin et féminin identiques

  1. (Antiquité) Pique-assiette qui faisait métier de s’asseoir à la table d’un riche et de le divertir pendant le repas.
    • J'ai compris qu'ils le considéraient plutôt comme un parasite de première, poil dans la main, et porté sur le picolage. — (Lionel Lemasson, Le cadavre savait-il nager ?, Éditions Edilivre, 2017, page 66)
  2. Être qui se nourrit, vit aux dépens d’autrui.
    • Dès lors, Antoine et Ursule furent pour lui des parasites éhontés, des bouches qui dévoraient son bien. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, chapitre II ; réédition 1879, page 57)
    • Parmi les parasites lianoïdes, la cuscute est une des plus célèbres.— (Ferdinand de Fenis de Lacombe, Les ruses de la forêt, Hanoi, 1925, page 20)
    • L’Australie dispose d’une législation très stricte en matière de biosécurité, destinée à protéger l’industrie agricole du pays contre d’éventuels parasites ou maladies. — (journal Le Télégramme, édition Morlaix, 3 août 2022, page 5)
    • Ce n’est qu’un vulgaire parasite.
  3. (Médecine) Métazoaire ou protozoaire parasitant l’organisme d’un homme ou d’un animal appelé hôte et entraînant une parasitose.
    • Un parasite est, en principe, un organisme vivant à l’intérieur ou à la surface d’un autre organisme, aux dépens de celui-ci mais souvent sans le tuer. Beaucoup de micro-organismes pourraient répondre à cette définition. Toutefois, dans la pratique, seuls les arthropodes, les helminthes, les champignons et les protozoaires (les micro-organismes les plus complexes) sont considérés comme des parasites (soit endo- soit ecto-parasites). — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, volume 1. Généralités, collection Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 25)
    • Les Aras, les Calopsittes, les Perruches Alexandre, les Bourkes, les Columbiformes abritent parfois des quantités énormes de ces parasites. — (Philippe de Wailly, Les Maladies des oiseaux de cage et de volière, J.-B. Baillière, Paris, 1972, page 90)
    • Les vers intestinaux sont des parasites.
  4. (Électricité) Perturbation, trouble du courant électrique tel que celui-ci a été produit.
    • S’il s’agit d’une erreur temporaire, comme un parasite sur le bus, la station émettrice retransmettra aussitôt la trame, et tout rentrera dans l’ordre.
  5. (Physique) Interférence du signal radio, friture.

SynonymesModifier

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe parasiter
Indicatif Présent je parasite
il/elle/on parasite
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je parasite
qu’il/elle/on parasite
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
parasite

parasite \pa.ʁa.zit\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe parasiter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe parasiter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe parasiter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe parasiter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe parasiter.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Issu du latin parasitus, plus avant du grec ancien παράσιτος, parasitos et composé de παρά (→ voir para-) et σῖτος, sitos (« nourriture »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
parasite
\ˈpæɹ.ə.ˌsaɪt\
parasites
\ˈpæɹ.ə.ˌsaɪts\

parasite \ˈpæɹ.ə.ˌsaɪt\

  1. Parasite.

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « parasite [Prononciation ?] »

Voir aussiModifier

  • parasite sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)