Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin quietus (« calme », « tranquille »).
  • (XIIIe siècle)Nos nous reponrons que cest buriau d’esteule, et serons la tuit coi ; et bien verrons et orrons que Isengrins vourra faire. — (Joseph Noël De Wailly, Récits d’un ménestrel de Reims au treizième siècle, 1876, p. 211)

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin coi
\kwa\

cois
\kwa\
Féminin coite
\kwat\
coites
\kwat\

coi \kwa\

  1. (Désuet) Qui est calme, tranquille.
  2. (Désuet)règnent le calme et la tranquillité.
    • Sous les ombrages toujours cois de Sully… — (Voltaire)
    • Sommes-nous bien heureux […] ? dit Modeste à l’aspect de cette coite et riche campagne qui conseillait une philosophique tranquillité d’existence. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. Qui se tient immobile et silencieux.
    • […] mon oncle ne prêta aucune attention à mes paroles, se contentant de baisser la tête et de rester coi ; […]. — (Robert Louis Stevenson, Les Gais Lurons, 1881, traduction Jean-Pierre Naugrette, 2004)
    • Tous les hommes âgés de plus de cent ans eurent droit de mourir et moururent, à l’exception de Misère qui se tint coite […] — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)
    • En tout cas, Popof n’est pas endormi, […]. Je me tiens coi, appuyé sur la balustrade de la plate-forme. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

NotesModifier

Ce mot n’est plus guère utilisé que dans les locutions :

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coi cois
\kwa\

coi \kwa\ masculin

  1. (Vieilli) Moment de calme.
    • Le coi de la nuit.

Interjection Modifier

coi \kwa\

  1. (Vieilli) Cri des veneurs pour faire fuir les chiens.

HomophonesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin quietus.

Nom commun Modifier

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet cois coie coi
Régime coi
Pluriel Sujet coi coies
Régime cois

coi \Prononciation ?\ masculin

  1. Calme.
    • Fu la mer queie e le tens bel — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome I, p. 213, c. 1165)
      La mer fut calme et le temps beau
    • Chel chastel laiens est tout quoi — (L’âtre périlleux, anonyme, manuscrit 1433 français de la BnF)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

  • Anglais : coy
  • Français : coi

RéférencesModifier

VietnamienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

coi \kɔʲ˦\

  1. Voir.
    • Cho tôi coi chỗ làm việc của anh.
      Faites-moi voir le lieu de votre travail.
  2. Regarder.
    • Anh hãy coi tôi làm.
      Regardez-moi faire.
  3. Considérer.
    • Người ta coi ông là một nhà thơ lớn.
      On le considère comme un grand poète.
  4. Taxer.
    • Người ta coi tình yêu đó là điên
      On taxe cet amour de folie.
  5. Prendre pour.
    • Tôi coi nó là một anh gàn
      Je le prends pour un toqué.
  6. Estimer.
    • Cha tôi coi là cần thiết phải làm việc ấy.
      Mon père estime indispensable de le faire.
  7. Garder, surveiller.
    • Coi nhà
      Garder la maison.
  8. Avoir l’air.
    • Bà ta coi còn trẻ
      Elle a l’air encore jeune.
    • Coi người bằng nửa con mắt
      Afficher le mépris envers tout le monde
    • Coi trời bằng vung
      Faire fil de tout

ParonymesModifier

RéférencesModifier