Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Boisson

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin bibitio (« action de boire ») → voir boire au sujet de la réduction du radical.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
boisson boissons
\bwa.sɔ̃\

boisson \bwa.sɔ̃\ féminin

  1. Liquide servant à la réhydratation par la bouche, que l'on boit pour se désaltérer ou pour se rafraîchir.
    • La bière est une boisson rafraîchissante, saine et nourrissante […] à Londres, par exemple, la consommation locale s’élève annuellement au-delà de 250 millions de litres. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 139)
    • La cure de boisson est la base du traitement à Vals. L'eau y est consommée suivant les prescriptions médicales dans des buvettes élégantes et bien agencées. — (Vals-Saint-Jean - la station de Vals-les-Bains et environs, éditée spécialement pour la Société Vals-Saint-Jean par G.-L. Arlaud, éditeur, Lyon (sans date ; vers 1930-1931), page 16)
    • — Tu prends quoi ? […].
      — Un diabolo-menthe, répondit Philippe.
      Anne-Laure se retint de pouffer de rire. Une vraie boisson de collégien ! Elle fit un signe discret au serveur qui prit les commandes.
      — (Nicolas Bourgoin, Les Partisans : Une histoire des années 80, Éditions Baudelaire, 2018, page 50)
  2. (Spécialement) Breuvage alcoolisé.
    • Certaines communes, écrivait le préfet, à l'occasion des fêtes patronales, ou de manifestations agricoles, ont, à leur programme de réjouissances, des concours de buveurs de cidre ou autres boissons. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Armé d'un chalumeau, le gnome absorbait à même le ruisseau la boisson répandue. C'était grotesque, révoltant. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 56)
  3. (Figuré) Le fait de s'adonner à la consommation d'alcool ; alcoolisme.
    • Alcolo génétique, Bibo ne taffait pas et croulait sous les dettes, larguait toute sa thune dans la boisson et de temps en temps dans un tapin du cours de Vincennes. Zarca, Paname Underground, Editions Goutte d'Or, 2017
  4. (Vieilli) Eau passée sur le marc de la vendange ou sur des fruits coupés en quartiers et préparés.
    • Faire de la boisson. — Ces pauvres gens ne purent nous offrir que de la boisson.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   boisson figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : alcoolisme.

TraductionsModifier

PrononciationModifier


ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Croisement du latin buxum (« buis ») et du francique qui donne boisart (« forestier »), boschain (« boisé »).

Nom commun Modifier

boisson \Prononciation ?\ masculin

  1. Buis.

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

boisson masculin

  1. Buisson, haie.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

→ voir bois et -on.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
boisson
[bujˈsu]
boissons
[bujˈsus]

boisson [bujˈsu] (graphie normalisée) masculin

  1. (Botanique) Buisson.

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier