FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin scientifique Conurus (auct.) Kuhl, 1820, un protonyme donné par erreur à plusieurs genres de conures (e.g. Conuropsis, Aratinga et Pyrrhura), qui sont tous néotropicaux, par synonymie d'auteurs limitée (i.e. auct.). En effet, le naturaliste allemand Heinrich Kuhl (1797-1821) avait créé et réservé ce nom générique à des psittaciformes de l'Ancien Monde du genre Psittacula, i.e. des perruches d'Asie du Sud-Est, aujourd'hui rangées avec les psittaculidés.[1]. Cependant, après son décès prématuré, des ornithologues rangèrent erronément plusieurs espèces du Nouveau Monde appartenant à des genres dont le nom vernaculaire actuel devint ainsi conure, alors que Conurus ne visait originellement que des espèces paléotropicales selon les descriptions fournies par Kuhl dans sa monographie sur les psittaciformes [2]. En d'autres termes, Kuhl est indirectement responsable de la création d'un nom vernaculaire générique (qui était destiné à de tout autres taxons, i.e. une erreur de type auctorum)[3].

Conurus est composé de κῶνος, kõnos (« pointe ») et de οὐρά, oủrá (« queue »), littéralement « queue en pointe »; par allusion aux rectrices centrales très longues et effilées des genres de psittaciformes de ce type, et qui leur donnent un aspect intermédiaire entre celui des perroquets "vrais" (i.e. psittacidés) et des perruches (i.e. psittaculidés).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
conure conures
\kɔ.nyʁ\

conure \kɔ.nyʁ\ féminin

 
Conure à tête d’or.
  1. (Ornithologie) Nom normalisé donné à 13 genres comprenant 56 espèces d'oiseaux de la famille des psittacidés (e.g. perroquets "vrais", aras, etc.), de taille moyenne à grande, avec des ailes effilées et pointues et une queue longue et pointue, qui nichent dans toute l'écozone néotropicale (genres principaux: Psittacara, Pyrrhura, Aratinga, etc.).
    • Il existe trois espèces de perruches nicheuses, la Perruche à collier, la Perruche Alexandre et la Conure veuve. — (Muriel Lefevre, « Les perruches envahissent Bruxelles », in Le Vif, 12 février 2016)

NotesModifier

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Conure) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

HyperonymesModifier

(simplifié)

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • conure sur l’encyclopédie Wikipédia  
  1. H. Kuhl (1820) Conspectus Psittacorum, Bonn.
  2. Jolding, James A., Helm's Dictionary of Scientific Bird Names, Christopher Helm, London, 2010
  3. International Commission on Zoological Nomenclature (2012) International Code of Zoological Nomenclature, 4ème édition, https://www.iczn.org/.