Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Préposition) Du latin foris qui dans la quasi-totalité des langues latines a remplacé le latin classique extra : voir fuera en espagnol (du latin populaire *fora), fora en portugais, fuori en italien, foû en wallon, afara en roumain.

Préposition Modifier

fors \fɔʁ\

  1. Excepté, hormis.

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
for fors
\fɔʁ\

fors \fɔʁ\ pluriel masculin

  1. Pluriel de for.
    • Pourtant, dans nos fors intérieurs, la propension au doute et à la division sape notre unité. — (Eric Lane, Michael Oreskes, Le génie de l’Amérique, 2008)

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • fors sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin foris qui dans la quasi-totalité des langues romanes a remplacé le latin classique extra : fuera en espagnol, fuora en italien, fora en catalan, fòra en occitan, etc.

Préposition Modifier

fors \fɔrs\

  1. Hors, dehors.
  2. Excepté, hormis.
    • Fors cel anel que vos portés — (Guillaume d’Angleterre, f. 6, 3e colonne (manuscrit de 1288))
      Sauf cet anneau que vous portez
    • Fors seul a l’eure de mangier — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF, f. 339r. a.)

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

AnagrammesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin foris.

Adverbe Modifier

fors

  1. Hors, dehors.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Anglo-normandModifier

ÉtymologieModifier

Du latin foris qui dans la quasi-totalité des langues latines a remplacé le latin classique extra : fuera en espagnol, fuora en italian.

Préposition Modifier

fors \fɔrs\

  1. Hors, dehors.
  2. Excepté, hormis.

DérivésModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Le Dictionnaire étymologique latin [1] explique :
Fors est dérivé de fero (« porter »). Fortuna est formé comme Neptunus, Vacuna (la déesse des vacances). Fortuitus est formé comme gratuitus ce qui laisse supposer d’anciens adverbes *fortu, *gratu.

Nom commun Modifier

fors \Prononciation ?\ Note : genre indéterminé, usité seulement au nominatif et à l’ablatif.

  1. Hasard, fortune, sort.
    • quod fors feret, feremus, Ter. Phorm. 1, 2, 88
      quoi qu’il arrive, nous le supporterons.
  2. Fortune, favorable, heureuse aventure, bonne chance.
    • casu fieri aut forte fortuna, Cicéron. Div. 2, 7, 18
      être l’effet du hasard ou de la bonne fortune.
  3. (Avec ellipse de sit) Peut-être, par hasard.
    • si fors victoria… Virgile.
      si par hasard la victoire…

SynonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin foris qui dans la quasi-totalité des langues latines a remplacé le latin classique extra : fuera en espagnol, fuora en italian.

Préposition Modifier

fors \Prononciation ?\

  1. Excepté, hormis.
    • Tout est perdu fors l’honneur (François Ier après la défaite de Pavie).

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français force.

Adjectif Modifier

fors \Prononciation ?\

  1. Fort, robuste, vigoureux.
    • een forse groei : une croissance vive

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]