Voir aussi : fût

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

fut

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du futuna-aniwa.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Forme de verbe) Du latin, lui-même issu du proto-indo-européen *bʰuH- (« devenir »), apparenté à l’anglais be et au russe быть, byt’. Cette forme dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de être.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fut futs
\fy\
 
Les fûts de lettres B, L, T et f, d, p.

fut \fy\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Bois sur lequel est monté le canon d’un fusil, d’une arquebuse, d’un pistolet, etc.
  2. (Par analogie) Partie en bois d’un objet.
    • Le fut d’un rabot, d’une scie, d’une charrue.
    • Le fut d’une raquette, d’un archet de violon.
  3. Partie du tronc d’un arbre comprise entre le sol et les premiers rameaux.
  4. (Architecture) Tige de la colonne, partie qui est entre la base et le chapiteau.
    • Le fut de la colonne.
    • Fut cannelé.
    • On dit, dans un sens analogue, le fut d’un candélabre, etc.
  5. Tonneau où l’on met le vin ou un autre liquide.
  6. (Billard) Partie de la queue faisant office de manche.
  7. (Construction) Partie verticale de la grue.
  8. (Typographie) Trait vertical principal d’un caractère. Note : il peut être aussi diagonal et est dans ce cas généralement appelé diagonale.

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe être
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
il/elle/on fut
Futur simple

fut \fy\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de être.
    • Il retournèrent ensemble dans la salle à manger, et ce fut seulement quelques semaines plus tard que Franck y repensa. — (Patricia Wentworth, La trace dans l’ombre, traduction de Corine Derblum, chapitre 4)
    • Le mariage y fut, dit-on, consommé, et il continua à la greluchonner pendant quelque temps ; souvent même il était réduit à se cacher ou à se dérober par une fausse porte lorsque le président, qui en savait bien quelque chose et qui était assez fou pour lutter contre lui, arrivait. — (Louis de Bourbon-Condé, Le comte de Clermont, sa cour et ses maîtresses, 1867)

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • fut sur l’encyclopédie Wikipédia  

AroumainModifier

ÉtymologieModifier

Du latin futuere.

Verbe Modifier

fut \fut\

  1. (Vulgaire) Baiser, niquer.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Forme de verbe 1 Modifier

fut \Prononciation ?\ (graphie ABCD)

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe étr.

Forme de verbe 2Modifier

fut \Prononciation ?\ (graphie inconnue)

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe aller.
  2. Première personne du pluriel du passé simple du verbe aller.

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

fut \Prononciation ?\ neutre

  1. Énergie, élan.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 92,6 % des Flamands,
  • 93,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

PitcairnaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe interrogatif Modifier

fut \Prononciation ?\

  1. Pourquoi.

Voir aussiModifier

  • Alice Buffett, Speak Norfolk Today: An Encyclopaedia of the Norfolk Island Language, Himii Publishing Company, 1999, 116 pages ISBN 9780646373591, page 34[version en ligne]