Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin nucleus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nucléus
\ny.kle.ys\
nucléus
\ny.kle.ys\
nucléi
\ny.kle.i\

nucléus \ny.kle.ys\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Génériquement) Centre, noyau, germe.
    • Le noyau pulpeux, ou nucleus pulposus, est une structure gélatineuse localisée au centre du disque intervertébral, dans l’anneau fibreux. — (noyau pulpeux)
    1. (Linguistique) Entité syntaxique de la phrase.
      • Tandis que le mot, simple segment de la chaîne parlée, est l’unité linéaire de la phrase, le nucléus en est l’unité structurale. — (Sylvain Kahane, Le Nucléus verbal : une unité syntaxique fondamentale, Université Paris 7)
      • Ces deux conditions, associées à la description des nucléus verbaux et nominaux, suffisent à rendre compte de l’ensemble des contraintes sur l’extraction25 et de tous les cas de pied-piping (comme en (22b), (25) ou (26a)). — (Verbum, volume 24)
      • En raison de leur nature différenciée selon les espèces, les nœuds/nucléi verbaux, substantivaux, adverbiaux et adjectivaux chez Tesnière se passaient d’une détermination catégorielle. — (Colette Cortès, ‎André Rousseau, Catégories et connexions, 1999)
    2. (Géologie) Fragment organique à l’origine d’une concrétion.
      • Oncoïde formé dans des eaux marines ou lacustres par encroûtement stromatolithique autour d’un débris (nucléus) de couches concentriques algaires. — (Alain Foucault et Jean-François RaoultDictionnaire de géologie, Dunod, 2005 (6e édition), page 248)
      • Ces structures semblent toujours se former à proximité d’un littoral ou sur un banc, près de la surface, dans une eau agitée, par accrétion ou cristallisation en pellicules successives de molécules et particules présentes dans l’eau autour d’un noyau (nucléus) qui est un reste d’organisme vivant (coquille par exemple) ou un minéral (ex : fragment de calcaire). — (« Oncolithe », sur Wikipédia)
    3. (Archéologie) Bloc de silex dans lequel ont été taillés des outils.
    4. (Apiculture) Ruchette de petite taille pour l’élevage des reines.
      • Pouvez-vous me préciser l’état des cadrons lors de l’accueil du paquet d’abeilles dans le nucléus : sont-ils gaufrés ou déjà étirés ? — (élevage de reines)
    5. (Biologie) (Génétique) Constituant génétique mâle ou femelle de race pure.
      • Nombre de descendants des truies du herd-book testés au cours des derniers 365 jours, par portée de pure race (nucléus) ou de croisement F1 (multiplication). — (Suisag, Classement des exploitations nucléus et de multiplication, p. 3)
    6. (Météorologie) Gouttelette d’eau se formant autour d’une particule.
      • La poussière affecte la formation des nuages car les gouttelettes d'eau, dont sont constituées les nuages, se forment autour de particules préexistantes (nuclei). — (Du sable saharien en Floride)
    7. (Physique) (Chimie) Germe générateur d’atomes et de molécules.
      • Le travail actuel des chercheurs consiste à réaliser des tâches plus complexes qui requièrent un plus grand nombre de qubits, donc plus de molécules et plus de nucléi. — (L’Ordinateur quantique)
      • La nucléation est le phénomène suivant lequel apparaissent les premiers germes cristallins ou nuclei. — (nucléation)
    8. (Perliculture) Bille de nacre issue de bivalves greffée sur une huître perlière.
      • La greffe perlière consiste à introduire un nucléus et un greffon à l’intérieur de la gonade (glande sexuelle) d’une huître. — (Benjamin Mathieu, L’Élaboration des perles : l’opération de greffe)

Note d’usage :

Le pluriel est nucléus d’après le TLFi (Des nucléus) et Larousse [1] mais on trouve aussi le pluriel nucléi (un latinisme). En général c’est nucléus qui est employé le plus souvent (43.100 résultats avec la recherche « des nucléus » sur Google) contre 5.270 résultats pour « des nucléi » . Cependant, la fréquence d’utilisation de l’un ou l’autre pluriel dépend du domaine d’emploi. Par exemple le pluriel nucléus est plus fréquent dans les domaines de la linguistique, de l’archéologie, de la perliculture alors que nucléi se rencontre davantage dans le domaine de l’apiculture. Pour les autre domaines, l’usage est difficile à cerner.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

perliculture 

VariantesModifier

apiculture

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

archéologie 
chimie 
médecine
linguistique 
perliculture 

NotesModifier

Voir nucléaire et ses composés dérive de la forme latine nucleus

HyperonymesModifier

apiculture 
géologie 
linguistique 

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

apiculture 
chimie 
linguistique 
perliculture 
physique 

TraductionsModifier

Voir aussiModifier