Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français potage.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
potage potages
\pɔ.taʒ\

potage masculin \pɔ.taʒ\

  1. Aliment demi-liquide, fait de bouillon et de tranches de pain ou de diverses substances alimentaires, légumes, pâtes, etc.
    • Les potages à la semouille, aux lazagnes, aux nouilles et autres pâtes, doivent s'opérer de la même manière et avec les mêmes précautions que le potage au vermicelle. — (Pierre-Marie-Jean Cousin de Courchamps, Néo-physiologie du goût, par ordre alphabétique; ou, Dictionnaire général de la Cuisine française, Paris : 1839, p. 388)
    • — Tant pis. Ça aurait bien fait, un potage à la Jacobine, servi par un huissier à chaîne d'argent. Hein ! Doguereau, connais-tu le potage à la Jacobine? — (Georges d'Esparbès, La soldate, éd. E. Flammarion, 1905, p. 216)
    • – Oh, j’ai mangé mon potage, j’ai mangé mon potage, dit le prote sur un ton qui devenait peu à peu profondément dubitatif, comme si ce n’était pas là du tout quelque chose de sûr. Comme si le potage lui-même ou ce qui restait dans l’assiette devait lui aussi douter de sa propre existence et se croire hors-d’œuvre ou entrée ou desserts variés. Ou même rien du tout : un potage chez les morts. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 138.)
    • 3° - Après cette période, s'alimenter pendant une semaine à peu près de la manière suivante :
      a - le matin : une assiettée de potage Julienne ou un fruit avec une tasse de café ou de thé peu sucré.
      — (Docteur Pierre Vachet, Vivre mieux, rester jeune, éd. Grasset, 1958, 1975)
  2. Moment du repas où l’on mange le potage.
    • La maîtresse de maison, qui ne l'aimait pas et ne l'avait invité que par obligation, en quelque sorte, s'impatienta et déclara qu'on ne pouvait l'attendre indéfiniment : […]. Elle fit servir et plaça tout le monde, réservant toutefois une place au bout de la table. Talleyrand arriva après le potage. — (La politesse française: principes de la bonne éducation, Tours : chez A. Mame et fils, 1929, p. 107)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   potage figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

TraductionsModifier

HyponymesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • potage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De pot avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

potage \Prononciation ?\ masculin

  1. Potage, aliment cuit dans un pot.
  2. Pitance.

RéférencesModifier

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

potage \pɔ.ˈta.ɡɛ\

  1. Par jour.

PrononciationModifier