Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) De l’ancien français escran, du moyen néerlandais scherm (« clôture, grille, paravent »), avec métathèse de \e\ et \r\.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
écran écrans
\e.kʁɑ̃\
 
Écran dans un cinéma

écran \e.kʁɑ̃\ masculin

  1. (Optique) Tableau sur lequel on fait projeter l’image d’un objet, en particulier la surface blanche sur laquelle on projette les films de cinéma.
    • Puis, sur ce rideau, s'installa l’écran où l’on vit gambader, se poursuivre, grimaçants et toutes dents dehors, des troupeaux de nymphes et de faunes redoutables, entraînés dans des luttes sans merci. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 82)
  2. (Architecture des ordinateurs) Périphérique permettant de visualiser les informations générées par un ordinateur sous forme de texte ou d’image.
    • La mutation de la page-papier : sur mon écran, je ne lis pas un livre, mais une seule page, infinie, longue, déroulante. — (Kamel Daoud, Le triomphe de la page unique, Le Point n° 2353, 12 octobre 2017)
    • Retirez donc les écrans de votre chambre et entourez-vous de livres. Les personnages des romans d’Orwell et Bradbury ne pouvaient le faire. Pour nous, il est encore temps. — (Timothy Snyder, De la tyrannie, traduction par Pierre-Emmanuel Dauzat, Gallimard, 2017)
    • Le garçon était assis, le dos à la porte, concentré sur l’écran de son ordinateur, sur lequel on voyait une sorte de guerrier bigorexique anéantissant des squelettes avec une épée disproportionnée. Il ne nous accorda même pas un regard. — (Luis Montero Manglano, L'Oasis éternelle, traduit de l'espagnol par Claude Bleton, éd. Actes Sud, 2018, chap. 4)
  3. Dispositif servant à se protéger de la chaleur d’un foyer.
  4. Feuille ou tresse de métal conducteur destiné à protéger un équipement sensible, en canalisant les rayonnements parasites électromagnétiques.
  5. (Arts) Cercle de bois recouvert de toile que le verrier place devant son visage quand il travaille au fourneau.
  6. Toile blanche ou papier tendu sur un châssis dont les dessinateurs et les graveurs se servent pour amortir l’éclat du jour.

SynonymesModifier

Sens informatique :

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
écran écrans
\e.kʁɑ̃\

écran \e.kʁɑ̃\ masculin

  1. (Héraldique) (Rare) Type de cimier représentant un éventail, utilisé comme ornement extérieur des armoiries.

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • écran sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier