Voir aussi : AN, An, aN, an, án, àn, Ân, ân, än, ãn, ån, ān, ăn, ǎn, Ấn, ấn, ẩn, , an’, ąn-, -an-, -an, -án, -än, -añ, .an, A/N, *-an

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien ἀν-, an-.

Préfixe Modifier

an- \an\

  1. Variante graphique de a-, employée devant un mot commençant par une voyelle.

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Voir an.

Particule Modifier

an- \an\ verbale séparable

  1. Indique le fait que le sujet prend une direction déterminée :
    1. anblicken, anblinzeln, anbrüllen, anfauchen, anflehen, anfunkeln, angrinsen, angucken, anhauchen, anhimmeln, anknurren, anlachen, anmeckern, anniesen, anöden, anpflaumen, anquatschen, anranzen, anreden, anrufen, anschnauzen, ansehen, anulken, anzischen
    2. avec auparavant une appréciation de la trajectoire : anmessen, anpeilen, anvisieren
    3. présenter quelque chose à quelqu’un : anbieten, andrehen, anempfehlen, anpreisen, antragen, anvertrauen
    4. se diriger vers quelque chose : anfahren (Stadt), anfliegen, anlaufen (Hafen), anpirschen (Wild), ansegeln (Ufer)…
    5. avoir de mauvaises intentions à l’égard de quelqu’un : anfallen, angehen, angreifen
    6. franchir un obstacle : (gegen etwas/jemanden) angehen, anlaufen, ankämpfen, anreiten, anstürmen, (gegen jemanden nicht) ankönnen.
    7. toucher quelqu’un, quelque chose : anfühlen, angreifen, anpacken, anrühren, antippen.
    8. toucher, heurter quelqu’un, quelque chose au cours d’un mouvement : anecken, anfahren (Laternenmast), anprallen.
  2. Indique le début d’une action :
    1. commencer : anfahren, anfangen, anlaufen, anrucken, anziehen.
    2. démarrer : anmachen, anrudern, ansegeln.
    3. mettre en route une action : anblasen (Hochofen), anfachen (Glut), anfeuern (Lok), ankurbeln (Motor), anwerfen (Motor), antreten (Moped), andrehen (Licht), anbrennen (Zigarette).
    4. introduire : anblasen (Instrument), anläuten (Rennen), anpfeifen (Spiel).
    5. mettre en mouvement : anhetzen, anpeitschen, antreiben (Pferd).
    6. l’action démarre de l’intérieur : anfeuern, anregen, anreizen, anspornen.
    7. l’action se déroule pendant un temps donné : anblättern (Buch), anbraten, anbräunen, anbrechen (Vorrat), anfeilen, anfressen, anhacken, anhauen, anknabbern, ankochen, anrösten, anzahlen.
    8. un peu (utilisation dans ce cas des participes passés) : angealtert, angebraucht, angebrochen, angegangen, angegraut, angeheitert, angejahrt, angekohlt, angekränkelt, angeräuchert, angetrunken.
  3. Indique qu’on crée un lien entre différents objets :
    1. anbauen, anbinden, anflicken, anhaken, anhängen, anketten, anklammern, ankleben, ankuppeln, anleimen, anlöten, anmontieren, annageln, annieten, anzwecken
    2. ajouter quelque chose : anmengen, anquirlen, anrühren
    3. s’ajuster : anpassen, anschmiegen
    4. se mettre à côté : anliegen, anwohnen
  4. Indique un état de repos :
    1. fixe, immobile : anwachsen, anwurzeln
    2. s’installer : sich anbauen, ankaufen
    3. dans la durée : andauern, anhalten, anstehen, anbehalten (Mantel)…
  5. Indique un rapprochement :
    1. anbrausen, anflitzen, anhumpeln, ankommen, ankriechen, anlangen, anmarschieren, anreiten, anrollen, anrücken, anrumpeln, antraben, anzotteln
    2. en lien avec le verbe kommen : angedampft, angekeucht, angekleckert, angerasselt, angerast, angesockt, angewackelt, angewalzt, angewetzt kommen.
    3. adopter : sich etwas aneignen, anlesen, anverwandeln, anmästen (Bauch), antrinken (Rausch), etwas annehmen
  6. Indique une direction vers le haut :
    1. ansteigen, anheben (Koffer), anstauen (Wasser), anziehen (Preise)…
    2. ou une accumulation : anfüllen, anhäufeln, ansammeln

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien ἀ-.

Préfixe Modifier

an- \ˈan\, \anˈ\

  1. Préfixe privatif indiquant que la chose est négative, en contradiction ou absente.
  2. Préfixe indiquant que quelque chose est en dehors d'une zone déterminée.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préfixe Modifier

an- \Prononciation ?\ (graphie ELG)

  1. Préfixe signifiant que quelque chose est placé dans, en-.

DérivésModifier

RéférencesModifier

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

X. Delamarre et J.-P. Savignac indiquent qu’il est attesté comme préfixe[1][2].
Remonte à l'indo-européen commun *n̥-[1][2].

Préfixe Modifier

an-

  1. Préfixe négatif, a-, an-, in-, non-.
    • andercos
      sans œil
    • anmatu
      mauvais, défavorable (utilisé dans le calendrier de Coligny pour désigner les mois défavorables, par opposition aux mois favorable (matu))

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), page 43
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, page 201

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien ἀν-, an-.

Préfixe Modifier

an- \an\

  1. Variante de a-, employée devant un mot commençant par une voyelle.

LatinModifier

Préfixe Modifier

an- \Prononciation ?\

  1. Variante de ambi-.