Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Auguste Scheler [1], sans se prononcer, cite Saumaise qui le fait dériver, par ressemblance entre le fuseau garni de fil et le ver à soie dans son cocon, de bombyx ; il cite aussi Diez qui rapproche le mot de bombus en raison, cette fois, du bourdonnement de la bobine sur le métier à tisser. Selon le Trésor de la Langue Française informatisé [2] il dérive plus probablement du radical onomatopéique bob exprimant le mouvement des lèvres → voir bobard, beuh et blabla), donc ce qui est enflé, cylindrique dont dérive le sens de « bouille, visage ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bobine bobines
\bɔ.bin\
 
Deux bobines de fil. (1)
 
Symbole d’une bobine (2.a)

bobine \bɔ.bin\ féminin

  1. Petit cylindre de bois qui est garni d’un rebord à ses deux extrémités et qui sert à filer au rouet, à dévider du fil, de la soie, de l’or, etc.
    • La bobine n’est pas assez pleine. — Charger une bobine. — Bobine de rouet. — De la soie en bobine.
  2. (Physique) (Électronique) Cylindre autour duquel s’enroulent des fils métalliques qui servent à conduire un courant électrique.
    1. (En particulier) (Électronique) Inductance, self.
  3. (Arts) Tambour cylindrique sur lequel s’enroule le fil de fer ou d’acier après son passage dans la filière.
  4. (Figuré) (Familier) Visage.
  5. (Figuré) (Familier) Tête.
    • À qui veut-il donc que je m’adresse ? Au premier venu qui me dévidera sa bobine de lieux communs, qui me frottera, avec de grosses mains, sans y voir clair. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
  6. (Littéraire) La suite de jours de la vie, par allusion aux Parques.
    • Ainsi, c’en est fait de Simon Brutus: sa bobine est filée ! Mourir ! ce n'est pas le plus beau moment de la vie. — (Hendrik Conscience, La guerre des paysans, traduction de Félix Coveliers, éd. Michel Levy frères, 1864, p.303)

SynonymesModifier

Dispositif électronique
visage

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bobiner
Indicatif Présent je bobine
il/elle/on bobine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bobine
qu’il/elle/on bobine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bobine

bobine \bɔ.bin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bobiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bobiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bobiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bobiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bobiner.

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • bobine sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (bobine), mais l’article a pu être modifié depuis.
[1] : Auguste Scheler, Dictionnaire d’étymologie française, 1862 → consulter cet ouvrage
[2] : « bobine », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bobina
\bo.ˈbi.na\
bobine
\bo.ˈbi.ne\

bobine \bo.ˈbi.ne\ féminin

  1. Pluriel de bobina.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au néerlandais.

Nom commun Modifier

 
Bobine.

bobine \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. (Technologie) Bobine d’allumage.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 56,3 % des Flamands,
  • 60,6 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • bobine sur l’encyclopédie Wikipédia (en néerlandais)  

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]