Voir aussi : chenillé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin canicula (« petite chienne »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
chenille chenilles
\ʃə.nij\
ou \ʃnij\
 
Une chenille (1).
 
Une chenille (4) de char.
 
Chenille (8) à récurer les pipes.
 
Fruit de la chenille, Scorpiurus muricatus (9)

chenille \ʃə.nij\, \ʃnij\ féminin

  1. Larve de lépidoptère (papillon), dont le corps cylindrique est formé de douze anneaux, doté de six pattes à l’avant et de pseudopodes à l’arrière.
    • On donne le nom général de ver à soie à toutes les chenilles qui produisent ce fil, mais c’est au Bombyx du mûrier que l’on attribue spécialement la production de soie telle qu’elle est universellement employée. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature, 1e partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Une chenille filandière, couleur de jade, transparente, pendait à un fil soyeux, sous l’oreille de Mme Saint-Alban. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 110.)
    • Mme Hervouët, avant que personne ait parlé, s’est mise à faire des mouvements de cou étranges, comme une poule qui a avalé une chenille poilue… — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 132.)
  2. Stade larvaire de certains insectes.
  3. (Par analogie) (Mécanique) Dispositif qui consiste en une chaîne sans fin.
  4. Sorte de large courroie à chaîne métallique à la place ou sur des roues d’un véhicule automobile, lui assurant une grande traction.
    • Un tracteur à chenilles.
  5. Attraction foraine, qui consiste en un manège tournant à haute vitesse.
    • Manèges à sensations, chenille, tir à la carabine, et autres pêches aux canards se côtoient pour le plus grand bonheur de milliers de visiteurs venus en masse participer à cette fabuleuse fête où les cris de joie et de peur se mêlent aux odeurs alléchantes des barbes à papa et pommes d'amour. — (Petit Futé Bourgogne 2010, p.324)
  6. (Par analogie) Passementerie veloutée qui imite la chenille et dont on se sert dans les broderies et dans d’autres ornements.
    • Sans cesse elle hochait son visage un peu d’une haquenée délicate, comme pour le dégager d’une belle chenille de soie, qui descendue en cascade du béguin sur l’épaule la couvrait d’une pèlerine, juste assez pesante pour empêcher qu’on ne s’envolât. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 458)
  7. (Par analogie) Groupe de personnes mises à la queue leu-leu.
    • Pose les deux pieds en canard
      C’est la chenille qui se prépare
      En voiture les voyageurs
      La chenille part toujours à l’heure
      Accroche tes mains à ma taille
      Pour pas que la chenille déraille
      Tout ira bien et si tu veux
      Prie la chenille et le bon Dieu.
      — (G. Layani et al., La Chenille, 1990)
  8. Outil pour récurer les pipes.
  9. (Botanique) Autre nom de la queue-de-scorpion, genre Scorpiurus L.
    • Chenillette (Scorpiurus), Queue de scorpion, Vermiculaire, Chenille muriquée, Scorpionne. Petites plantes annuelles, herbacées, voisines des Luzernes (Medicago), que l’on sème sur place terreautée, et que l’on cultive pour la bizarrerie de leurs fruits, qui sont hérissés, écailleux, sillonnés, et imitent parfaitement une chenille, quelquefois un limaçon ou un ver. On les met dans la salade pour surprendre les personnes qui ne connaissent pas ces singulières plantes. Les graines sont très difficiles à extraire des gousses ; il faut déchirer celles-ci pour parvenir à extraire celles-là. — (Victor Paquet, Traité complet de la culture ordinaire et forcée des plantes potagères dans les 86 départements de la France, Garnier Frères, Libraires, Paris, 1846)

NotesModifier

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

SynonymesModifier

Personnes à la queue leu-leu
Scorpiurus

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe cheniller
Indicatif Présent je chenille
il/elle/on chenille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je chenille
qu’il/elle/on chenille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
chenille

chenille \ʃə.nij\, \ʃnij\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cheniller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cheniller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cheniller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cheniller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de cheniller.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • Chenille sur l’encyclopédie Wikipédia