Voir aussi : Vier

Étymologie

modifier
(Date à préciser) De l’occitan viech, probablement du latin vectis (« barre »). Référence nécessaire

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
vier viers
\vje\

vier \vje\ masculin

  1. (Marseille) (Vulgaire) Pénis[1].
    • Dégoulinant par les pores de sa peau ridée et grêlée, dégoulinant de son nez tordu par l'effort, dégoulinant de son vier suintant avant même de l'avoir pénétrée. Manon avait le temps de penser pendant qu'il faisait son dedans-dehors. — (Sylvain Pattieu, Et que celui qui a soif, vienne: Un roman de pirates, éd. La brune au Rouergue, 2016)
    • Ce soir là elle se fit douce et souriante, docile, travaillant son vier comme il lui avait appris, comme la pétasse qu'il avait façonné au fil des années. Et c'est au maximum de la turgescence, alors que le gonflement emplissait ses lèvres, qu'elle planta violemment ses incisives dans le sexe de son prédateur. — (Marko Goldschmidt, Rendez-vous, dans Alexia , part. 2 de : Je suis curieuse: Nouvelles, Éditions Edilivre, 2016, page 98)
  2. (Marseille) (Vulgaire) Sert à former des interjections marquant l’indignation, la déception, le refus, la méfiance, la colère. Référence nécessaire
    • Eh mon vier !
  3. (Marseille) (Vulgaire) (Injurieux) Bon à rien ; personnage incompétent. Référence nécessaire
    • Mais quel gros vier !

Variantes orthographiques

modifier

Synonymes

modifier

Pénis :

Sert à former des jurons :

Insulte générique :

Dérivés

modifier

Proverbes et phrases toutes faites

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Sources

modifier
  1. www.laparlure.com, Le dictionnaire collaboratif du français parlé, 2010

Nom commun

modifier

vier \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de ver.

Anagrammes

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

vier \Prononciation ?\

  1. Quatre.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Du vieux haut allemand fior, du proto-germanique *fedwōr (en), de l'indo-européen commun *kʷetwṓr forme neutre de *kʷetwóres.

Adjectif numéral

modifier

vier \fiː.ɐ̯\

  1. Quatre.
    • Eine riesige offizielle ZIL-Limousine rollte heran. Heraus sprangen vier Leibwächter, die den damaligen Generalsekretär der KPdSU und Präsidenten der UdSSR, Leonid Breschnew, buchstäblich herausheben mussten. — (Hans Rauscher, « Zerfall der Sowjetunion vor 30 Jahren: Back to the USSR », dans derStandard.at, 22 janvier 2022 [texte intégral])
      Une énorme limousine officielle de la ZIL s'est approchée. Quatre gardes du corps en ont jailli, qui ont littéralement dû soulever Leonid Brejnev, alors secrétaire général du PCUS et président de l'URSS, pour le sortir de là.
    • In den vier Ecken des Fussbodens sind vier besondere Medaillons angebracht, von denen ein Cereskopf sich auszeichnet. — (Neue Jahrbücher für Philologie und Pädagogik, 1839)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Jetzt strömen mehr und mehr Jugendliche (in den Tempel), knien vor goldenen Buddha-Statuen, halten sich Räucherstäbchen vor die Stirn, verbeugen sich in alle vier Himmelsrichtungen. — (Florian Müller, « Euch braucht keiner », dans Süddeutsche Zeitung, 20 juin 2023 [texte intégral])
      Maintenant, de plus en plus de jeunes viennent (au temple), s’agenouillent devant des statues dorées de Bouddha, tiennent des bâtonnets d'encens devant leur front, se prosternent aux quatre coins du monde.

Variantes

modifier

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier

Forme de nom commun

modifier
Mutation Singulier Pluriel
Non muté bier bieroù
Adoucissante vier vieroù
Durcissante pier pieroù

vier \ˈviː.ɛr\ masculin

  1. Forme mutée de bier par adoucissement (b > v).

Anagrammes

modifier

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

vier \vi:ɾ\

  1. Quatre.

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Forme de verbe

modifier

vier \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de vieren.

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 98,9 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier
  • Pays-Bas : écouter « vier [viːɾ] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « vier [Prononciation ?] »

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Nom commun

modifier

vier (forme non normalisée) masculin

  1. Variante de viech.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif numéral

modifier

vier \Prononciation ?\

  1. Quatre.

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe vir
Subjonctif Présent
Imparfait
Futur quando eu vier
se eu vier
quando você/ele/ela vier
se ele/ela vier

vier \vjˈeɾ\ (Lisbonne) \vi.ˈe\ (São Paulo)

  1. Prmière personne du pluriel du futur du subjonctif de vir.
  2. Troisième personne du pluriel du futur du subjonctif de vir.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif

modifier

vier \Prononciation ?\

  1. Quatre.