Voir aussi : Flamme, flammé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Du latin flamma (même sens).
(Nom commun 1) (Sens postal) Du sens de drapeau, les premières flammes postales utilisées en France représentant un drapeau.
(Nom commun 2) Déformation de l’ancien français flieme (« phlébotome »).

Adjectif Modifier

flamme \flɑm\

  1. Qui a de l’éclat, de l’allant, en parlant d’une personne.
    • Il n’est pas flamme. Il respire bien trop court. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 68)

Quasi-synonymesModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
flamme flammes
\flɑm\
ou \flam\
 
Des flammes (sens 1)
 
Armoiries avec 3 flammes (sens héraldique)

flamme \flɑm\[1][2], \flam\[2] féminin

  1. Lumière ascendante et mobile qui se dégage d’une matière qui brûle.
    • Hurtaud alluma un cigare à la flamme d’une bougie qu’on lui tendit, et se rassit lourdement. — (Octave Mirbeau, Le Colporteur)
    • Pour le gazage, on emploie les bobinoirs à broches horizontales avec tringles de tension, réglant la hauteur du passage du fil dans la flamme. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Alors des flammes aveuglantes jaillirent dans toutes les directions autour du point où le projectile toucha terre, et l’homme qui avait sauté devint, pendant quelques secondes, un éclat de feu et disparut… entièrement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’éd. de 1921)
    • Nulle main laborieuse ne relèvera les toitures enfoncées ; nulle flamme ne brûlera plus aux âtres désertés. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Tyler présenta le briquet au gamin, qui amena sa cigarette au contact de la flamme. — (Rolf Lappert, Le Chant des perdants, p. 81, L’Âge d’Homme, 2001)
  2. (Figuré) Sentiment, nature, talentil y a de la chaleur et de la générosité.
  3. (Poétique) (Quelquefois) Amour.
    • Une amoureuse flamme. Brûler d’une flamme secrète. Déclarer sa flamme.
  4. (Marine) (Par analogie) Banderole longue et étroite qui va en diminuant en pointe jusqu’à son extrémité, et qu’on attache aux mâts et aux vergues des navires.
  5. (Vexillologie) (Militaire) Bande d’étoffe longue et taillée en pointe qui flotte au sommet de la lance.
  6. (Architecture) Ornement en forme de flamme qui termine des vases, des candélabres.
  7. (Philatélie) Marque appliquée sur les enveloppes postales de façon mécanique, en même temps que le cachet donnant le lieu et la date, et servant souvent à communiquer (publicité touristique, annonce d’un événement, etc.).
  8. (Héraldique) Meuble représentant la combustion d’une matière (non visible) dans les armoiries. Elle est généralement représentée à 3 pointes ondoyantes réunies à la base ; laquelle base est arrondie. Elle est souvent confondue avec le feu. Flamme peut également faire référence à un sous-ensemble d’un autre meuble (grill par exemple) soit pour qualifier la couleur de cet élément dont la couleur diffère du reste du meuble (au volcan de sable crachant des flammes de gueules), soit pour les dénombrer (dragon soufflant cinq flammes), soit pour qualifier un meuble qui d’ordinaire n’en a pas (à une tour sommée de flammes).
    • D’argent, aux trois flammes de gueules, qui est de la commune de Trôo du Loir-et-Cher → voir illustration « armoiries avec 3 flammes »

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
flamme flammes
\flɑm\

flamme \flɑm\ féminin

  1. (Médecine vétérinaire) Lancette servant autrefois à pratiquer des saignées.
  2. (Technique) Ciseau utilisé pour cliver le schiste dans les ardoisières.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe flammer
Indicatif Présent je flamme
il/elle/on flamme
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je flamme
qu’il/elle/on flamme
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
flamme

flamme \flɑm\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de flammer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de flammer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de flammer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de flammer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de flammer.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 22 :
    Dans flamme et oriflamme, l’a est long : flâme, oriflâme ; mais il est bref dans enflammer, flammèche, inflammable, inflammation, inflammatoire, qu’on prononce anfla-mé, fla-mèche, ainfla-mable, etc.
  2. a et b « flamme », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

flamme \Prononciation ?\ neutre

  1. Flamme.

NorvégienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

flamme \Prononciation ?\ masculin

  1. Flamme.