Voir aussi : rán, ràn, rân, răn, rạn, rấn, rằn, rận, Rán

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

ran

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du riantana.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) D’après M. d’Arbois de Jubainville[1], c’est le mot franc chramnae ou hramne, qui a ce sens dans la loi salique.
(Nom commun 2) Mot d’origine allemande. (selon Quillet). Le mot figure à la page 537 du Thresor de la langue française de Jean Nicot publié en 1606.
(Nom commun 3) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
ran rans
\ʁɑ̃\

ran \ʁɑ̃\ masculin

  1. (Champagne) (Belgique) Toit à porcs.

Variantes orthographiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
ran rans
\ʁɑ̃\

ran \ʁɑ̃\ masculin

  1. (Picardie) Bélier.

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
ran rans
\ʁɑ̃\

ran \ʁɑ̃\ masculin

  1. (Viticulture) Trou creusé pour y planter un pied de vigne.

NotesModifier

Des attestations d’utilisation écrite ont été recherchées pour compléter cet article (nom commun 3), mais aucune n’a été trouvée, bien que le mot soit mentionné dans le dictionnaire Quillet cité en référence. Il se peut cependant que ce mot ait été utilisé à l’oral ou dans un domaine spécialisé aux sources non accessibles aux contributeurs actuels.

Onomatopée Modifier

ran \ʁɑ̃\

  1. Bruit produit par un roulement de tambour.
    • « Portez, armes !… » Et ces longues rues de Charonne pleines de peuple, ces pavés glissants où l’on avait tant de peine à marquer le pas ; puis, en approchant des bastions, nos tambours qui battaient la charge. Ran ! ran ! … Il me semble que j’y suis… — (Alphonse Daudet, Le Turco de la Commune, dans Contes du lundi, 1873, réédition Le Livre de Poche, page 123)
    • Elle mettait du nerf sur toutes les choses, les parait d’une animation comme la sienne et bien volontiers les eût entraînées dans son tourbillon :
      Mignonne, c’est la garde
      Qui passe en ce moment,
      Pan ran pan pan pan pan,
      chantait-elle, et elle s’engouffra dans la porte ouverte d’un café.
      — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 175)
  2. Bruit que fait une rafale de fusils.
    • Alors on le pousse contre un mur, et ran !… — (Alphonse Daudet, Le Turco de la Commune, dans Contes du lundi, 1873, réédition Le Livre de Poche, page 129)
    • Il avait à peine fait quelques centaines de pas qu’il entendit bourdonner près de lui des sortes de grosses mouches et, tout de suite après, le ran d’un feu de peloton tout maigriot. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 73)

VariantesModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • ran sur Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun) Abréviation de range.

Forme de verbe Modifier

ran \ɹæn\

  1. Prétérit du verbe run.

PrononciationModifier

Nom commun Modifier

Sigle
ran
\Prononciation ?\

ran \Prononciation ?\ invariable, (Sigle)

  1. (Algèbre) Im, image d'une application linéaire.

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen breton ran[1][2].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ran raned

ran \ˈrãːn\ féminin

  1. (Zoologie) Grenouille (verte).

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Le Chasse-Marée, Douarnenez, 2003, page 611b

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté gran
Adoucissante ran
Mixte ran

ran \ˈrãːn\

  1. Forme mutée de gran par adoucissement.
    • — Ya, ma mab, ha goût a ran ouzhpenn petra a glaskez : [...] — (Fañch an Uhel, Kontadennoù ar Bobl /1, Éditions Al Liamm, 1984, page 69)
      — Oui, mon fils, et je sais (savoir je fais) en plus ce que tu cherches : [...].

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ran \Prononciation ?\

  1. Rang.
    • Klas 2 ane a mete yo nan ran pou monte drapo a.
      La classe de la 2e AF se mettre en rang pour la monter du drapeau.

PrononciationModifier

  Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre  )

GilbertinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ran \ɾan\

  1. Eau.

RéférencesModifier

HaoussaModifier

Forme de nom commun Modifier

ran \Prononciation ?\

  1. Forme contractée de ranar, génitif de rana.

KotavaModifier

Forme de verbe Modifier

Participe Présent Passé Futur
Actif ras rayas ratas
Passif ran rayan ratan
voir Conjugaison en kotava

ran \ran\

  1. Participe passif présent du verbe .

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

MaveaModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ran \Prononciation ?\

  1. Jour.

NamakuraModifier

ÉtymologieModifier

Du proto-austronésien *daNum (« eau »).

Nom commun Modifier

ran \Prononciation ?\

  1. Eau.

RéférencesModifier

Ulau-suainModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ran \Prononciation ?\

  1. Eau.

RéférencesModifier

VietnamienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

ran \ran˦\

  1. (Médecine) Râle.
    • Ran ướt
      Râle humide
    • Ran nổ
      Râle crépitant
    • Ran ngáy
      Râle ronflant
  2. Retentir; résonner.
    • Sấm ran
      Tonnerre qui retentit
    • Pháo ran
      Des crépitements de pétards qui résonnent
  3. S’étendre; se propager.
    • Đau ran cả người
      Douleur qui s’étend à tout le corps

PrononciationModifier

  • Hanoï (Nord du Viêt Nam) : [zan˦]
  • Ho Chi Minh-Ville (Sud du Viêt Nam) : [ʒaŋ˦]

ParonymesModifier

RéférencesModifier