Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 
Une huppe
(1607) Première attestation dans un texte tiré des Œuvres satyriques de Charles-Timoléon de Sigogne[1] :
Or, laissons paistre ceste trouppe [de poux],
Garnison du pauvre salouppe,
En ce vieux haillon de pourpoint.
  • Probablement composé de la juxtaposition des mots sale et hoppe, forme lorraine de huppe. La huppe, également appelé coq merdeux a en effet la réputation d’être un oiseau sale, du fait de la forte odeur se dégageant de son nid. Cet oiseau est dans la langue française synonyme de saleté, comme en témoigne le proverbe « sale comme une huppe », qui donne en lorrain « sale comme une hoppe ».
Étymologiquement parlant, salope n’est pas le féminin de salaud.
  • Salope, au sens de limande cardine, serait issu du mot anglais sloop (voilier), allusion à sa manière de se déplacer, la queue hors de l’eau
  • Salope, au sens de manteau contre la saleté, proviendrait de l'anglais slop (fripes)

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
salope salopes
\sa.lɔp\

salope \sa.lɔp\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Sale, malpropre
    • Lui qui étoit le plus salope de tous les hommes, & qui se soucioit le moins de ne le point être, vouloir aller en Poste à Paris pour y passer une nuit chés un Baigneur.— (Pierre-François Buchet, Le Nouveau Mercure , 1719-08.)
    • Il se piquoit d’être stoïcien, et faisoit gloire d'être salope et dégoûtant en honneur de sa profession— (Antoine Hamilton, Mémoires du comte de Grammont. Tome 1, 1824.)
    • Il étoit bien fait de corps et de visage, couvert comme d’un chasuble sans manches ataché d'une couroye de cuir de bœuf à poil par la ceinture, une tocque à la Béarnoise, le tout d’un gros lainage et sans culote, ny bas ny souliers, les cheveux mal peignés ou point du tout, et salope, püoit la fumée et le fumier et l'oiseau de marine, et sans se décontenancer il nous dit qu’il étoit le gouverneur de l’Isle où il pouvoit y avoir trente deux familles dans des cavernes, et qu’ils vivoient d'oiseaux marins […]— (Jean Doublet, Journal du corsaire Jean Doublet de Honfleur, lieutenant de frégate sous Louis XIV , édition 1887.)
  2. Qui inspire le dégoût et la répugnance.
  3. À caractère sexuel

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
salope salopes
\sa.lɔp\

salope \sa.lɔp\ masculin et féminin identiques Ne s’emploie actuellement, pour les deux sexes, qu’au féminin.

  1. (Désuet) (Péjoratif) Personne sale, malpropre
  2. (Vulgaire) (Péjoratif) (Injurieux) Suivant les époques : Femme portée sur le sexe, dévergondée, débauchée, adultère, ou ayant perdue sa virginité hors-mariage.
    • Quelle adorable salope elle deviendra en peu de temps, je suppose, si elle tombe sur un amant habile. — (Michel Balfort, Journal d’un homme de nulle part, Galilée, 1977, p. 162)
    • Cela peut paraître ridicule maintenant, mais la virginité était encore une valeur importante à cette époque-là, et les filles qui n’étaient plus vierges étaient toutes des « putains » ou des « salopes ».— (Florence Geay, La force de vivre malgré tout, 2006.)
    • On dit la salope, ce qui signifie qu'elle est une menace et qu'elle peut régler certains problèmes à l'aide de son corps. Le terme salope détermine ici une puissance injuste qu'on lui envie et qu'on voudrait juguler, par précaution, de crainte de voir certaines choses auxquelles on tient devenir soudain fragiles, du sable. La morale, en l'occurrence, poursuit un projet politique qui ne dit pas son nom, celui de contenir les possibilités de désordre que recèle Hélène. De restreindre les effets de sa beauté. De rabattre cet excès de pouvoir dont elle dispose grâce à son cul. — (Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, Actes Sud, 2018, p. 145.)
  3. (Vulgaire) (Péjoratif) (Injurieux) Homme ou femme plus ou moins méprisable, traître ou garce sans scrupules, aux mœurs corrompues et prêt à tout pour réussir.
    • Cartouche frequentoit cette tendre Poulette;
      Salope, s’il en fut, d’ailleurs assez bien faite.
      Œil fripon, petit nez retroussé, teint fleury,
      Friande d'un Amant bien plus que d'un Mari,
      Fourbe au dernier degré, Mutine jusqu’à battre,
      Menteuse comme trois, Coureuse comme quatre;
      — (Nicolas Racot de Grandval, Le vice puni ou Cartouche: poème, 1728.)
    • Quinze jours après les événemens que nous racontons, le duc d’Aiguillon le rencontra sur la terrasse des Feuillans et voulut l’accoster.
      — Passe ton chemin, salope, dit l’abbé Maury.
      — (Alexandre Dumas, Ange Pitou. Tome 2 , 1860.)
    • … celui qui n’y perd point le souffle… à regarder… n’est qu’un salope navrant, bouzeux trou du cul de vache ! irrémédiable et sans recours ! à noyer sans ouf! illico! — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Guignol’s band, Denoël, Paris, 1944 → lire en ligne)
    • T’es prête à tout pour briser tout autour de toi ! T’es qu’une salope. — (Élisabeth Jolivet, Plaidoyer d’une mauvaise fille, Le Manuscrit, 2002, p. 129)
    • Cette belle salope de Frederic Hanauer nous avait tous balancés. — (San Antonio)
  4. (Sexualité) Partenaire salace, lubrique ou soumis. Le mot peut être employé de façon ludique entre partenaires sexuels, dans un contexte où l’entente suppose qu’il perde son caractère blessant.

SynonymesModifier

Personne sale 
Débauchée 
Femme méprisable 
Traître 

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
salope salopes
\sa.lɔp\
 
Une salope, ou marie-salope

salope \sa.lɔp\ féminin

  1. (Marine) Partie collectant les boues d’une machine à draguer.
  2. (Marine) Bateau à fond plat, marie-salope, chaland destiné à recevoir la vase extraite par dragage.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
salope salopes
\sa.lɔp\
 
Genre de salope, ou limande-cardine

salope \sa.lɔp\ féminin

  1. (Zoologie) Limande cardine.
    • Toutefois, le remplissage des mannes jusqu’au niveau supérieur du bourrelet peut être exigé pour les espèces suivantes : limande, salope, limande sole, petite sole, carrelet, vive, rouget gris, rouget rouge, plouse, merlan, moruette, caringue, petite dorade, surmulet. Le poisson apporté dans des mannes qui ne sont pas de jauge est renversé sur le carré et vendu au tas. — (Association communale de France, Revue municipale : recueil hebdomadaire d’études édilitaires pour la France et l’étranger, 1905)
    • La limande cardine, appelée salope dans le Nord (déformation du mot anglais sloop qui signifie voilier, allusion à sa manière de se déplacer, la queue hors de l’eau) — (kerleuquer.free.fr, 2011)
    • Le nom « sole-limande » est trompeur, car elle ne fait partie ni de la famille de la limande, ni de celle de la sole. Dans le dialecte néerlandais, la sole-limande (schartong en néerlandais ou encore scharretong) est aussi nommée plie écossaise (« Schotse schol » ou « Schotse schulle ») dans la zone de pêche de la côte écossaise, ou « scheve mulle ». Les pêcheurs de Boulogne utilisaient autrefois la sole-limande pour préparer la soupe de poisson, et la qualifiait du nom peu flatteur de « salope ». — (www.pieters.be, La sole-limande n’est décidément pas une limande-sole, 2013)

SynonymesModifier

Nom commun 4Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
salope salopes
\sa.lɔp\
 
Manteau dit salope

salope \sa.lɔp\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Désuet) Sorte de manteau de femme.

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 5Modifier

Singulier Pluriel
salope salopes
\sa.lɔp\

salope \sa.lɔp\ masculin

  1. (Technique) Coussinet de tissu enduit de suif, destiné à graisser les fers à repasser, en chapellerie[2].

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe saloper
Indicatif Présent je salope
il/elle/on salope
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je salope
qu’il/elle/on salope
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
salope

salope \sa.lɔp\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de saloper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de saloper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de saloper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de saloper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de saloper.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • salope sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Le Pourpoint, Œuvres satyriques, Sigogne (Bibl. des curieux), cité dans Datations et documents lexicographiques, tome 19
  2. Le Grand Robert de la langue française, 1989