Voir aussi : Baron, bâron, barón

Étymologie

modifier
(Nom commun 1) (Date à préciser) De l’ancien français baron, attesté dans le latin baro (« mercenaire ») chez Isidore de Séville, il a le sens de « homme » dans la Loi Salique et provient du gotique 𐌱𐌱𐍂𐍉, bārō, introduit dans la Romania par les mercenaires germaniques[1].
Le sens nobiliaire est issu du vieux-francique sacebaro, également attesté dans la loi salique au sens de « greffier de justice » (→ voir ministre pour un autre mot qui a évolué du sens de « serviteur » à « personnage important »), composé de baro au sens précédent et de *sace- « litige, procès », peut-être à rattacher au norrois saka « accuser » (→ voir seek[2] en anglais, suchen en allemand).
Le sacebaro devenu baro désigna ensuite les nobles du royaume ((856) Cum illustribus viris et sapientibus baronibus [post nomina episcoporum, abbatum, ducum, marchionum, comitum]), les vassaux issus de la noblesse.
Le titre de noblesse supplanta peu à peu, dans la France féodale, le sens premier de « homme », et passa dans les autres langues romanes puis européennes.

(Nom commun 2) (XVIIIe siècle) De l’anglais baron (« gros morceau »), d’origine inconnue[1].

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
baron barons
\ba.ʁɔ̃\
ou \bɑ.ʁɔ̃\
 
Un baron.

baron \ba.ʁɔ̃\ ou \bɑ.ʁɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : baronne)

  1. (Noblesse) Grand seigneur du royaume.
    • Le roi assembla ses barons.
    • Les hauts barons, les principaux d’entre les seigneurs.
  2. (Noblesse) Noble possédant une terre avec titre de baronnie.
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s’improvisait comte, marquis ou baron. — (Joachim Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), p. 240, Bloud & Barral, 1883)
    • L’autre est venu se présenter, en disant : « Je suis le baron des Acates », et M. le comte a dit : « Je vous croyais baron d’Agneau. » L’autre est parti sans dire un mot. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 336)
  3. (Sens figuré) Homme puissant dans son domaine.
    • Malgré sa chute et celle d'autres barons de la drogue, la Colombie reste le premier producteur mondial de cocaïne et les États-Unis son plus grand marché. — (AFP, En Colombie, on stérilise les envahissants hippopotames d'Escobar, Le Journal de Québec, 15 octobre 2021)
    • Les hauts barons de la finance, de l’industrie, les financiers, les industriels les plus riches et les plus puissants.
  4. (Vieilli) Mari.
    • Il fallait encore qu’une femme fût autorisée par son baron, c’est-à-dire son mari, pour appeler ; mais sans cette autorité elle pouvait être appelée. — ( Montesquieu, De l’esprit des lois, 1748, livre XXVIII, chapitre XXV)
  5. (Commerce) Faux client complice du vendeur qui achète un produit dans le but d’inciter de façon subliminale les gens à acheter aussi.

Abréviations

modifier

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier
(Commerce) Faux client complice

Traductions

modifier

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
baron barons
\ba.ʁɔ̃\
ou \bɑ.ʁɔ̃\

baron \ba.ʁɔ̃\ ou \bɑ.ʁɔ̃\ masculin

  1. Grosse pièce de viande.
    • Un baron d’agneau, de mouton.
  2. (Métrologie) Chope de bière d’un litre (ou d’un demi-litre selon les régions).
    • Un baron de bière.

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • baron sur l’encyclopédie Vikidia  
  • baron sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

baron \Prononciation ?\

  1. Baron.

Synonymes

modifier

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Du bas latin báro, barónis.

Adjectif

modifier
Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet ber barone baron
Régime baron
Pluriel Sujet baron barones
Régime barons

baron

  1. Puissant, important.
    • Li emperes en est e ber e riches — (Chanson de Roland)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. De qualité.
    • Mult par ies ber et sages — (Chanson de Roland)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Nom commun 1

modifier
Cas Singulier Pluriel
Cas sujet ber baron
Cas régime baron barons

baron masculin

  1. Homme distingué par sa naissance, seigneur.
    • Rollant i fut e Olivier li ber,
      Ses baruns mandet pur sun cunseil finer
      — (Chanson de Roland)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Haut personnage.
    • Ici cumuncet aimable cançun e spirituel raisun d’iceol noble baron Eufemien par num — (Alexis)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  3. (Religion) Notre Seigneur, le Christ.
    • E de saint Pere le barun.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  4. Mari, homme marié.
    • Avés vous mari ne baron ? — (Roman du Comte de Poitiers)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

modifier

Synonymes

modifier

Anagrammes

modifier

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

baron masculin

  1. Homme, mari.
  2. Grand, seigneur, roi, baron.

Synonymes

modifier

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
(Nom commun 1) Du français baron.
(Nom commun 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
baron
\ˈbær.ən\
barons
\ˈbær.ənz\

baron

  1. (Noblesse) Baron, titre de noblesse. Note : en Écosse, le titre équivalent est Lord.

Dérivés

modifier

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
baron
\ˈbær.ən\
barons
\ˈbær.ənz\

baron

  1. Baron, pièce de viande.

Prononciation

modifier

Homophones

modifier
  • barren (avec certains accents)

Anagrammes

modifier

Voir aussi

modifier
  • baron sur l’encyclopédie Vikidia  
  • baron sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Étymologie

modifier
Du moyen breton baron[1][2].

Nom commun

modifier
Mutation Singulier Pluriel
Non muté baron baroned
Adoucissante varon varoned
Durcissante paron paroned

baron \ˈbɑː.rɔ̃n\ masculin (pour une femme, on dit : baronez)

  1. (Noblesse) Baron.

Dérivés

modifier

Références

modifier
  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Le Chasse-Marée, Douarnenez, 2003, page 94a

Forme de nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel
Nominatif baro
\ˈba.ro\
baroj
\ˈba.roj\
Accusatif baron
\ˈba.ron\
barojn
\ˈba.rojn\

baron \ˈba.ron\

  1. Accusatif singulier de baro.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
baron barons
\Prononciation ?\

baron \Prononciation ?\ masculin (pour une femme, on dit : barone) (graphie ABCD)

  1. Baron.

Références

modifier
  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2007, 1000 pages, ISBN 978-2-90606464-5, page 106

Étymologie

modifier
Dérivé de baroy, avec le suffixe -on.

Adverbe

modifier

baron \baˈrɔn\ ou \baˈron\

  1. Trois fois.

Prononciation

modifier
  • France : écouter « baron [ba'ron] »

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du français baron.

Nom commun

modifier

baron \Prononciation ?\ masculin (pour une femme, on dit : barones)

  1. Baron.

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,7 % des Flamands,
  • 99,0 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

baron \Prononciation ?\

  1. Baron.

Étymologie

modifier
Du français baron.

Nom commun

modifier

baron \ˈba.rɔn\ masculin animé (pour une femme, on dit : baronessa)

  1. Baron.

Dérivés

modifier

Étymologie

modifier
Du français baron.

Nom commun

modifier
Cas Singulier Duel Pluriel
Nominatif baron barona baroni
Accusatif barona barona barone
Génitif barona baronov baronov
Datif baronu baronoma baronom
Instrumental baronom baronoma baroni
Locatif baronu baronih baronih

baron \Prononciation ?\ masculin animé

  1. Baron.
 

Étymologie

modifier
Du français baron.

Nom commun

modifier
Commun Indéfini Défini
Singulier baron baronen
Pluriel baroner baronerna

baron \Prononciation ?\ masculin

  1. Baron.

Synonymes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
(XVIIe siècle) Du français baron.

Nom commun

modifier
Cas Singulier Pluriel
Nominatif baron baroni
ou baronové
Génitif barona baronů
Datif baronovi baronům
Accusatif barona barony
Vocatif barone baroni
ou baronové
Locatif baronovi baronech
Instrumental baronem barony

baron \ˈbarɔn\ masculin animé (pour une femme, on dit : baronka)

  1. Baron.
    • Jeden bezdětný přítel mu odkázal zpustlé panství ve Worcestershiru a spolu s ním dědičný titul barona.
      Un ami qui n'a pas d'enfant lui a légué un domaine dévasté dans le Worcestershire et, avec lui, le titre héréditaire de baron.
    • Některé světové události jsou tak bizarní, že působí dojmem, jakoby to byly příhody barona Prášila.
      Certains événements dans le monde sont si bizarres qu'ils semblent être des incidents du Baron de Munchausen.

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Voir aussi

modifier
  • baron sur l’encyclopédie Vikidia  
  • baron sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du français baron.

Nom commun

modifier

baron \bɑ.ɾon\

  1. Baron.