FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de voler, par son participe passé au féminin volée.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
volée volées
\vɔ.le\

volée \vɔ.le\ féminin

  1. Action de voler, vol, envol, en parlant des oiseaux et de certains animaux comme les insectes.
    • On dit que les hirondelles traversent quelquefois la méditerranée tout d’une volée.
    • De la première volée. Il a pris sa volée.
    • Il y a des oiseaux qui traversent de très grandes distances d’une seule volée.
    • Et, cette fois, reprit le plus grand, ce sera pour rien qu’ils auront tous la volée. — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, ch. 2-9, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)
  2. (Nom collectif) (Par extension) Bande d’oiseaux qui volent ensemble.
  3. (Nom collectif) Ensemble des couvées du même mois, en parlant des pigeons,
    • La volée de mars, la volée d’août.
  4. (Nom collectif) (Figuré) (Familier) Gens qui sont de même âge, de même profession, de même condition, et surtout des jeunes gens.
    • Il sortit du collège une volée de jeunes écoliers.
    • Dans ce temps-là il y avait une volée de beaux esprits, d’excellents poètes.
  5. (Figuré) Élévation.
  6. (Figuré) Rang, qualité.
    • C’est de la haute volée.
  7. (Par métonymie) (Militaire) Partie d'une pièce d’artillerie comprise entre les tourillons et la bouche.
  8. (Par analogie) Branle des cloches.
    • Tout autour régnait une espèce de cloître ouvert, dans lequel était suspendue une cloche d’une forte dimension qu’on fait sonner en agitant le battant avec une corde, au lieu de donner la volée à l’énorme capsule de métal. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Il se coucha un peu après minuit et fut éveillé de quelque lugubre rêve, aux premières heures du lundi matin, par un tintamarre de marteaux de porte, de pas précipités dans la rue, de tambour éloigné et de volée de cloches. — (Herbert George Wells, La Guerre des mondes - I - 14, 1898, Mercure de France, 1899-1900, traduction Henry-David Davray)
  9. (Par analogie) (Familier) Ensemble de coups nombreux et consécutifs.
    • Mais au cimetière une volée d’obus s'écrase sur le groupe, fend les pierres tombales, et fait surgir du sol de sèches gerbes d'ossements. — (Marguerite Baulu, La Bataille de l'Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, page 121)
    • Les habitants de l’île, qui ont abattu d’une volée de flèches un missionnaire américain ce mois-ci, sont le dernier peuple isolé de l’archipel indien d’Andaman. — (Allan Kaval, North Sentinel : derrière la mort d’un missionnaire, une longue histoire de résistance, Le Monde. Mis en ligne le 30 novembre 2018)
  10. (Par extension) Raclée ; coups portés à mains nues.
    • D’ailleurs qui n’a été battu ? […]. A une heure près, je savais quelles volées m’attendaient. Je ne m’y dérobais point, […]. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
  11. (En particulier) (Militaire) Décharge, en parlant de plusieurs canons qui tirent en même temps.
    • La muraille fut abattue d’une volée de canon.
    • En moins d'une heure, les canons lancent 140 volées de boulets. — (Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, volume 1, « Des origines à 1791 », 2013, page 243)
  12. (Par extension) Groupe de trous de mines mis à feu en même temps.
  13. Pièce de bois transversale fixée soit à l’avant d’une voiture, soit à l’extrémité d’un timon pour y attacher les traits des chevaux de second rang.
    • Tandis que d'un bond, le vieil homme libérait le cheval de volée / avec son poignard, les chevaux rapides d'Hector / remontaient la cohue en portant leur cocher courageux. — (« Iliade » de Pierre Judet de La Combe dans Tout Homère, d'Hélène Monsacré (dir.), Éditions Les Belles Lettres, 2019)
  14. (Vieilli) Planches en travers de la roue d’une usine, qui entrent dans l’eau.
  15. (Sport) (Tennis) Mouvement d’une balle ou d’un ballon depuis le moment où ils sont lancés jusqu’à celui où ils touchent le sol, au tennis, jeu de paume ou jeux de ballon.
    • Il gâcha la première sur une volée trop longue et perdit la deuxième sur un passing de Becker qui, heurtant la bande du filet, prit une trajectoire inattendue et passa au-dessus de la raquette de son malheureux adversaire. — (« A star is not born » dans Les Miscellanées du tennis, de David Brunat, Éditions Fetjaine, 2011)
    • Il tenta un passing-shot pour contrer Tyler qui était monté au filet, mais il était arrivé trop tard pour contrôler parfaitement son coup. La volée de Tyler fut aussi brutale qu'imparable et laissa son adversaire sur place. — (Nora Roberts, Sous un ciel d'été, traduit de l'anglais, Paris : Éditions Mosaïc, 2016)
    • J'ai tout donné. Je suis allé encore plus loin : j'ai pris son service, cogné, sorti des aces, des volées, des passing-shots, tout l'arsenal. J'ai remporté le troisième set 6-3. Le match m'appartenait ! — (Gustavo Kuerten, Guga: Un Brésilien, une passion française, en collaboration avec Luis Colombini, traduit du portugais par Natália dos Santos Ferreira, Paris : Éditions Talent sport, 2015)
  16. (Architecture) Succession de marches d’un escalier entre deux paliers.
    • La salle capitulaire gothique, […] cœur du pouvoir temporel de l’abbaye jouxte les restes de son cœur spirituel : l’ancienne église à laquelle mène une volée de marches. — (Marie Soyeux, Un détour enchanteur à l’abbaye de Saint-Maurice, Journal La Croix, 1-2 août 2015, page 14)
    • Une volée de marches plus bas, des jeunes traînent entre des immeubles, écoutant de la musique marocaine et fumant des cigarettes. — (Théa Ollivier, Dans le « quartier espagnol » de Tanger, retour à l’enfance de l’art, Le Monde. Mis en ligne le 25 juillet 2019)
    • Le château de Michel Pacha est entouré d’un jardin planté d’essences exotiques et de palmiers, avec escaliers à double volée, exèdres à degrés, kiosque-belvédère en forme de tempietto, volières, serres, nymphées, fontaines et édicules de rocaille à la marseillaise. — (Bernard Toulier, auteur de l’avant-propos de Tamaris entre Orient et Occident de Nathalie Bertrand, 2003, Actes Sud)
    • Dans le centre , il y a plusieurs volées d’escalators à double sens entre les différents niveaux dont un long tapis roulant qui permet l’accès avec un caddie. — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, page 39)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   volée figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : escalier.

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

volée \vɔ.le\

  1. Féminin singulier de volé.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe voler
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
volée

volée \vɔ.le\

  1. Participe passé féminin singulier de voler.
    • La couronne que j’ai volée est sertie de joyaux.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier