bourrelet

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1386) Apparaît avec le sens de « couronne faite de bourre qui servait de base aux coiffures des femmes au Moyen-Âge » ; (1680) sens de « coiffure rembourrée pour protéger les enfants des chocs » ; (1752) sens de « coussinet en forme de couronne pour porter un fardeau sur la tête » ; par analogie de forme s’est dit de « tout ce qui est allongé et bombé ».
Dérivé de bourre, par l'intermédiaire de l’ancien français bourrel, avec le suffixe -et → voir bourreau.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bourrelet bourrelets
\buʁ.lɛ\
 
Indienne portant un baquet à l’aide d’un bourrelet (sens 1)
 
Col de bouteille avec un bourrelet (sens 9)
 
Crâne de Tautavel avec bourrelets susorbitaire (sens 9)’'
 
bourrelet adipeux (sens 11)
 
En 1, le bourrelet périoplique (sens 15)
 
Armoiries avec une torque (sens héraldique)

bourrelet \buʁ.lɛ\ masculin

  1. Coiffure en forme de couronne et remplie de bourre, permettant de porter une charge sur la tête.
  2. Sorte de coussin rempli de bourre ou de crin, fait en rond et vide par le milieu.
    • Bourrelet de cuir.
    • Bourrelet à bassin.
    • Bourrelet d’enfant, espèce de bandeau rembourré dont on entoure quelquefois la tête des enfants pour empêcher qu’ils ne se blessent quand ils tombent.
  3. Rond d’étoffe qui est au haut du chaperon que les docteurs, les licenciés et certains magistrats portent sur l’épaule.
  4. Sorte de gaine étroite et longue, faite de toile et remplie de bourre ou de crin, qu’on adapte aux bords des portes et des fenêtres qui joignent mal, pour empêcher l’air froid et humide de pénétrer dans les appartements.
  5. (Botanique) (Horticulture) Renflement circulaire qui se forme quelquefois à la tige ou aux rameaux d’un végétal ligneux.
    • Il se développe un bourrelet à l’endroit de la greffe.
  6. (Technique) Renflement circulaire d’une pièce métallique quand on en a roulé une extrémité.
    • Le 8 × 27 mm est une cartouche à bourrelet utilisé par le revolver Mle 1892 8 mm.
  7. (Marine) Garniture de protection contre les chocs en forme de boudin disposée devant ou autour d'une embarcation.
    • Bourrelet de défense.
  8. (Chemin de fer) Boudin ou joue de la partie intérieure d’une roue, qui assure le guidage sur la voie ferrée.
  9. (Par analogie) Épaisseur ; renflement.
    • […] et il replia ensuite jusqu’au haut des cuisses, en quintuple bourrelet, son pantalon. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La planche, debout contre le pilier, était fixée par le bas à une sorte de bourrelet en fer qui faisait le tour du pilier. Ce bourrelet pouvait former une saillie d'environ vingt centimètres, et pour le moment semblait être le soubassement du pilier. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Ce bourrelet s'étend, sans discontinuité, de l'Ouest, qui est à notre gauche, à l'Est qui est à notre droite, en passant derrière Doulaize, village qui est en face de nous. — (Georges Colomb, La bataille d'Alésia, Éditions Marque-Maillard, 1950, p. 262)
  10. (Anatomie) Anneau fibro-cartilagineux disposé sur le pourtour de cavités articulaires pour en faciliter les mouvements.
  11. (Anatomie) Masse de chair (bourrelet de chair) formant une épaisseur entre deux plis chez les personnes obèses.
  12. (Anatomie) Enflure qui survient au niveau des reins chez une personne hydropique.
  13. (Par analogie) Épaisseur, renflement formé par le tissu adipeux, d'un corps humain ; poignée d’amour
    • C’était un gros homme, court et tassé, très étrange. Il avait un ventre énorme, qui croulait en bourrelets flasques sur des cuisses presque maigres. — (Octave Mirbeau, Le colporteur)
    • Elle était hideuse ainsi. On voyait derrière ses lèvres relevées, débarrassées de rouge, décolorées et molles, ses dents malpropres ; un bourrelet de graisse saillait sous le menton. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 57)
  14. (Zoologie) Épaisseur, renflement d'une partie du corps d'un animal.
    • La partie antérieure de la mâchoire supérieure des ruminants est dépourvue de dents; un bourrelet dur les remplace. Lorsqu’ils pâturent, ils mordent les plantes entre ce bourrelet et les dents de la mâchoire inférieure. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 33)
  15. Gonflement de la jambe à la partie supérieure du sabot d'un ongulé : le bourrelet périoplique.
  16. Renflement.
    • Les pauvres morts d’à côté, sous leurs petits bourrelets de terre, en étaient attristés dans les nuits. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 28.)
  17. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant le bourrelet du même nom dans les armoiries. Habituellement utilisé comme ornement extérieur (voir torque), il est parfois utilisé comme figure de l’écu.
    • De gueules au lion d’or, armé et lampassé d’azur et denté d’argent, issant d’un bourrelet du second et du premier, qui est de la commune de Langenhagen de Basse-Saxe en Allemagne → voir illustration « armoiries avec un bourrelet »

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « bourrelet [buʁ.lɛ] »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « bourrelet [Prononciation ?] »

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier