Voir aussi : haïe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux-francique *hagja[1], vieux normand hag, normand moderne : hague ou haye.
(c. 1155) haie (Le Psautier de Cambridge).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
haie haies
(h aspiré)\ɛ\
 
Une haie. (sens 1)
 
Haie d’athlétisme. (sens 2)
 
Armoiries avec une haie. (sens héraldique)
 
Armoiries avec une haie circulaire. (sens héraldique)

haie (h aspiré) \ɛ\ ou \e\ féminin

  1. Ensemble linéaire, naturel ou artificiel, de végétaux (dont parfois des arbres), ligneux, semi-ligneux, herbacés, plus ou moins homogène (taille, espèces, etc.) et servant parfois de clôture, de limite entre deux parcelles cadastrales ou de protection contre la vue et le vent ou simplement dans un but purement décoratif.
    • Au bas, le long du sentier, régnait un rustique palis, perdu dans une haie d’aubépine et de ronce. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre troisième)
    • Les Cactées pour la confection des clôtures. — Les Cactées, grâce aux épines dont elles sont garnies sont fréquemment usitées au Mexique, dans les territoires à sécheresses prolongées pour faire des haies; elles opposent aussi une barrière à la propagation des incendies. Ces haies se font par boutures.— (Les Cactacées utiles du Mexique, Bibliographie. In: Revue de botanique appliquée et d'agriculture coloniale, 9ᵉ année, bulletin n°90, février 1929. page 146)
    • Selon Kaempfer, les camélias sauvages poussaient au Japon dans les haies et il existait également des variétés cultivées.— (WT. Stearn Les expéditions botaniques et les grands voyages d'explorations au XVIIIe siècle in, L'empire de flore : Histoire et représentation des fleurs en Europe du XVIème au XIXème siècle, 1996, page 69)
    • En régulant l’écoulement des eaux de pluie, la haie retient l’humidité dans le sol. Elle abrite et nourrit une faune variée : oiseaux (fauvettes et merles, notamment), insectes, petits animaux. — (Thierry Delahaye, Les petits fruitiers des haies, 2008, Actes Sud, collection Le nom de l’arbre, page 87)
  2. (Athlétisme) Obstacle qui doit être franchi par le concurrent qui participe à une course.
    • Course du 110 mètres haies.
    • La haie est un obstacle difficile à franchir pour certains chevaux.
  3. (Marine) Se dit d’un obstacle empêchant le passage, comme un long banc d’écueils.
    • On trouve une haie de rochers non loin de la côte.
  4. (Technique) Disposition donnée aux briques que l’on souhaite faire sécher.
  5. File de personnes (soldats, gardes, curieux, etc.) bordant une voie pour laisser le passage à quelqu’un ou à un cortège.
    • Il y avait foule. Derrière la haie de soldats qui s’effrangeaient devant le carré réservé à l'échafaud commença à s'élever un brouhaha. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Au lieu de combattre, elles allaient donc en être réduites à fournir des escortes d'apparat et à faire la haie ! C'est un véritable désenchantement. — (Bernard Brizay, Seconde guerre de l'opium : Le sac du Palais d’Été, Éditions du Rocher, 2003, 2009, 2011)
  6. (Vieilli)(Agriculture) Age de la charrue.
  7. (Héraldique) Meuble représentant une clôture avec ou sans arbustes dans les armoiries. Elle est composée de piquets reliés par des fils ou des branches. À rapprocher de barrière et palissade.
    • D’argent à la haie de sinople, les potelets et les liens d'or, soutenue par une champagne de gueules, qui est de la commune d’Hecken du Haut-Rhin → voir illustration « armoiries avec une haie »
    • D’azur à la haie circulaire d’or, au chef cousu de gueules semé d’étoiles aussi d’or, qui est de la commune de Le Plessis-Trévise du Val-de-Marne → voir illustration « armoiries avec une haie »

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe hayer
Indicatif Présent je haie
il/elle/on haie
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je haie
qu’il/elle/on haie
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
haie

haie (h aspiré) \ɛ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe hayer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe hayer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe hayer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe hayer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe hayer.

Variantes orthographiquesModifier

PrononciationModifier




HomophonesModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier