Voir aussi : Bouchon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) De l’ancien français bousche (« touffe d’herbe »).
(Nom 2) De l’occitan bochon (« petite boule »), diminutif de bòcha qui désigne dans cette langue les boules de pétanque.[1]

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
bouchon bouchons
\bu.ʃɔ̃\
 
Bouchon de liège (1)
 
Divers bouchons de pêche (2)
 
Bouchon de circulation en Algarve, au Portugal, été 2005 (3)
 
Bouchons USB (5)
 
Bouchons accompagnés de frites et de crudités (Réunion) (10).

bouchon \bu.ʃɔ̃\ masculin

  1. Objet qui sert à boucher, en particulier des bouteilles.
    • Une bouteille de champagne trempe dans un seau de glace qu’il a pris lui-même chez le limonadier d’à côté. Tout en achevant de s’habiller, il la débouche soigneusement, évitant le bruit de bouchon qui saute, qu’on lui a appris à trouver vulgaire, remplit son verre à dents du liquide qui pétille, et froidement, délibérément, le vide, le remplit à nouveau, et recommence jusqu’à ce que toute la bouteille y passe. — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 103)
    • Aloïse se pencha, attrapa la bouteille de mirabelle sur la table, fit sauter le bouchon d'un coup de pouce. — (Gilles Laporte, Le Fontaine de Gérémoy, Presses de la Cité, 2011)
    • J’ai oublié de remettre le bouchon du réservoir d’essence.
    • Bouchon de bois, de papier, de filasse, de verre, de cristal.
  2. (Pêche) Flotteur d’une ligne de pêche.
    • Un petit bouchon suffit pour pêcher le goujon.
    • Voyez-vous, la patronne, il y a les gens comme Ségard qui sont dans la vie comme des bouchons sur un fleuve. — (Charles Vildrac, Le Paquebot Tenacity, acte III, scène 2, 1920)
  3. Ce qui obstrue une voie de circulation.
    • On signale plusieurs kilomètres de bouchon sur l’autoroute des vacances.
    • Pour calculer le montant des heures perdues par les usagers de la route à partir des volumes d’encombrement, il est nécessaire d’estimer le nombre de véhicules qui se trouvent dans un kilomètre de bouchon. — (Éliane Mossé, Jean-Luc Lesage, Changer les vacances: rapport sur l’aménagement des temps de loisirs, 1979)
  4. (Plomberie) Ce qui obstrue un tuyau.
    • Pour nous, un béton facilement pompable est un béton qui ne forme pas de bouchons lors du pompage (et non pas celui qui se pompe à faible pression). — (Études et recherches des laboratoires des ponts et chaussées, 2001, n° 36, page 119)
  5. (Informatique) Adaptateur USB destiné aux communications sans-fil (wifi, Bluetooth, infrarouge).
  6. Poignée de paille, ou de foin, tortillée.
    • Faire un bouchon de paille pour frotter un cheval.
    • Mettre un bouchon de paille à la queue d’un cheval pour indiquer qu’il est à vendre.
    • Quand je revins la terrine était pleine d’une belle bouillie jaunâtre, et mère Barberin frottait avec un bouchon de foin vigoureusement la poêle à frire. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • L'écrivain (Michelet], dans son enfance, entendait les vieux soldats raconter que lorsqu'arivaient les conscrits bretons, ils les menaient à la fontaine et les frottaient vigoureusement avec un bouchon de paille avant de les admettre à la chambrée. — (Émile Bard, Les Chinois chez eux, Paris : A. Colin et Cie, 1899)
  7. Tas, paquet de linge, ou de vêtements, froissés, chiffonnés, tortillés.
    • Un bouchon de linge.
    • Mettre du linge en bouchon.
  8. (Désuet) Rameau de verdure, couronne de lierre ou quelque autre signe qu’on attache à une maison pour faire connaître qu’on y vend du vin.
    • Un bouchon de cabaret.
  9. (Par extension) Restaurant, ; auberge ; cabaret.
    • Amis, il faut faire une pause,
      J'aperçois l'ombre d'un bouchon,
      Buvons à l'aimable Fanchon,
      Chantons pour elle quelque chose.
      — (1er couplet de Fanchon, chanson attribuée au général Lasalle, 1800)
    • Puis le bout de cette rue était bruyant, il y avait des cabarets, « des bouchons, » comme on disait, avec un trognon d’arbre, un paquet de branches, pour servir d’enseigne. Il sortait de ces bouchons un bruit de querelles, un goût de vin qui me montait au cerveau, m’irritait les sens et me faisait plus joyeux et plus fort. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • A onze heures il arrivait à Fresnay-les-Chaumes, déjeunait à l’unique bouchon de ce hameau de Pithiviers-le-Vieil, d'un chanteau de pain bis et d'un hareng saur, additionnés d'un petit vin du pays qui lui fit faire une de ces grimaces ! — (Louis Boussenard, « La bande des chauffeurs : roman historique et dramatique », dans L'Œil de la police, n° 17, 2e année, s.d. (1909 ?), page 6)
    • À dater de ce jour, Cacaine ne travailla plus et […] hanta fort régulièrement les divers bouchons de la commune, proclamant sur tous les tons que les indigènes de Velrans n’étaient que des sauvages […] — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Comme il y avait sur le rivage un bouchon, il voulut nous y rendre notre politesse et nous offrit tout de suite son éternelle bouteille de vin. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, 2012, page 186)
  10. (La Réunion) (Cuisine) Petite bouchée de viande de porc entourée de nouilles cuites à la vapeur que l’on sert généralement en tant qu’apéritif chaud dans certaines îles de l’océan Indien et notamment sur l’île de La Réunion.
    • À l’instar de beaucoup d’autres, la cuisine des îles accuse les coups d’une certaine « américanisation » (à titre d’exemple, à La Réunion aujourd’hui, un « sandwich américain » est un bout de baguette tartiné de mayonnaise, qui contient des bouchons, sorte de dim sum, le tout grillé et recouvert de fromage fondu – sans commentaire). — (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, page 325)
  11. (Régionalisme) (Vieilli) Buisson.
  12. (Rugby) Plaquage rugueux, violent.
    • Mettre un bouchon, coller un bouchon.
  13. (Informatique) Code qui n'effectue aucun traitement et retourne toujours le même résultat.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
bouchon bouchons
\bu.ʃɔ̃\

bouchon \bu.ʃɔ̃\ masculin

  1. (Pétanque) Autre nom du cochonnet.
    • Le but (également appelé « petit », « bouchon » ou « cochonnet ») : sphère de bois de laquelle les joueurs essaient de se rapprocher. Le but est traditionnellement en buis ou de couleur fluo. — (Site Pétanque en Comminges, Les règles du jeu de pétanque et les accessoires )

SynonymesModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • bouchon sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • bouchon sur l’encyclopédie Vikidia  

RéférencesModifier