Voir aussi : Galerie

Français modifier

Étymologie modifier

(XIVe siècle) Du latin médiéval galeria (attesté au IXe siècle), issu par dissimilation de galilaea (« porche d'église de monastère »), emploi métaphorique du latin Galilaea (« Galilée »), pays considéré dans l'Écriture comme le pays des Gentils par opposition à la Judée, patrie du peuple élu ; le porche de l'église étant considéré comme l'endroit destiné au peuple à convertir par opposition à l'église elle-même.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
galerie galeries
\ɡal.ʁi\
 
Une galerie. (1)

galerie \ɡal.ʁi\ féminin

  1. Partie extérieure d’un bâtiment beaucoup plus longue que large, où l’on peut se promener à couvert.
    • Se promener dans une galerie, une galerie vitrée.
  2. (Construction) Vestibule, couloir spacieux courant le long des pièces d’un appartement.
    • Une galerie régnait tout le long des pièces.
    • Mais la porte de ce salon était fermée, et il fallait, pour y entrer, passer par une petite galerie assez obscure. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XX. La danse, 1748)
    • Quand on a vu les offices et les cuisines, l'escalier suspendu du temps d'Henri IV vous conduit aux vastes appartements des premières galeries... — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  3. (Spécialement) Salle de palais, de musée, plus longue que large où se trouvent exposées des collections de tableaux et d’œuvres d’art.
    • La grande galerie du Musée du Louvre.
    • La galerie des offices de Florence.
  4. (Par extension) Cette collection même de tableaux que la galerie renferme.
    • Galerie de tableaux.
    • La galerie d’un négociant en peintures.
  5. (Sens figuré) Suite, collection de portraits représentant des personnages célèbres qui appartiennent à une même profession, à une même famille, à une même époque.
    • La galerie des hommes célèbres du XXe siècle.
    • La galerie des orateurs, des peintres.
  6. (Par extension) (Histoire) Recueil de portraits littéraires et moraux.
    • Les lundis de Sainte-Beuve sont une galerie étonnamment variée.
  7. (Jeu de paume) Espèce d’allée longue et couverte d’où l’on regarde les joueurs.
  8. (Par extension) Les spectateurs mêmes qui s’y trouvent, ou assistent à une partie de jeu.
    • Faire juger un coup par la galerie.
    • La galerie l’acclama.
  9. (Par extension) Ensemble des spectateurs entourant une partie de cartes.
    • — Cela ne vous gêne pas, messieurs, dit-il en entrant, que nous vous formions une galerie ? — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)
  10. (Par extension) Ensemble des spectateurs entourant une partie de boules.
    • La galerie, composée en majeure partie de Méridionaux, est bavarde au suprême degré. Les plaisanteries marseillaises et le parfum de l’ail y sont à l’ordre du jour. Quand une boule s’écarte de la direction, il se trouve toujours quelqu’un pour dire qu'elle va à couryoure (Collioure, sans doute), et, dès que le jeu languit, quelque ancien militaire au chapeau luisant, à la pipe culottée, grasseye du fond de sa gorge rude la fameuse invitation provençale : Rrrroulez, les guerriers ! — (Paul Féval, Les joueurs de boule, La Sylphide, 20 octobre 1851, page 172)
    • On ne conçoit pas davantage une partie de boules sans galerie qu’une représentation théâtrale sans public. — (Armand Vidal, Dictionnaire du jeu de boules, Jeanne Lafitte, 1990)
  11. (Sens figuré) (Familier) Société d’un groupe de personnes dont on attend le jugement. — Note : Ce sens est hérité de la pratique du jeu de paume.
    • Je ne me soucie pas d’amuser la galerie.
    • Parler pour la galerie. Étonner la galerie.
    • Alors il change de tactique, joue les gauchos négligés, fait décrire à la corde sifflante d’innombrables paraboles sans nécessité apparente et accompagne ces exercices de diverses onomatopées destinées à soutenir l’attention de la galerie. — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 32)
  12. (Théâtre) (Au pluriel) Sorte de balcon en encorbellement qui est destiné à recevoir deux ou plusieurs rangs de spectateurs.
    • Louis se trouvait un jour au Théâtre-Français placé sur une banquette des secondes galeries, près d’un de ces piliers entre lesquels étaient alors les troisièmes loges. — (Honoré de Balzac, Louis Lambert, 1832)
    • Et, dans la salle, si l'élément populaire domine au parterre et aux troisièmes galeries, l'élégance y est presque toujours représentée aux premières loges et aux fauteuils d'orchestre, surtout quand le spectacle en vaut la peine. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, p. 137)
    • Le succès lui venant du public des galeries, c'était à lui qu'elle s'adressait. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  13. (Architecture) Tribune continue, avec balustrade, dans le pourtour intérieur d'une église.
  14. (Marine) (Désuet) Sorte de balcon découvert qui était autour de la poupe d’un navire.
    • Comme le lieutenant le lui avait ordonné, il se rendit sur la galerie et s’accota solidement contre la balustrade, […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 230 de l’édition de 1921)
    • Les vaisseaux à trois ponts ont deux galeries.
  15. (Fortification) Travail que faisaient les assiégeants dans le fossé d’une place assiégée, pour aller à couvert du feu au pied de la muraille.
    • Faire une galerie dans le fossé. — Se servir de madriers pour faire une galerie.
  16. (Par extension) (Militaire) Ensemble des travaux couverts destinés à s’approcher de l’ennemi.
  17. (Par extension) (Québec) Bâtiments commerciaux longiformes où des boutiques bordent une allée.
    • Il ne fait jamais de fautes de français, même quand il demande un hamburger all-dressed pas de relish à la waitress de la luncheonette du Dominion Supermarket des Galeries d'Anjou. — (Réjean Ducharme, L'hiver de force, Gallimard, 1973, page 110)
  18. Cavité souterraine ou creusée, de quelconque origine, dont la longueur est relativement importante.
    1. (Industrie minière) Route que les mineurs pratiquent sous terre pour découvrir les filons et en détacher le produit à extraire.
      • Forer des carottes dans le roc, en analyser les teneurs, placer des bâtons de cheddite au fond de la galerie, les faire sauter, faire sauter toute la montagne [...] — (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, Éditions Alban, 2004, page 220)
    2. (Spéléologie) Partie d'une grotte.
    3. Passage souterrain voûté pour l’écoulement des eaux.
    4. (Zoologie) Passages creusés par des insectes et autres animaux, particulièrement dans les sols mais également dans d'autres matières.
      • Galeries dans une fourmilière.
  19. (France) (Automobile) Dispositif qui se fixe sur le toit d'une voiture et qui est destiné à y fixer des bagages.
    • Les valises et les skis sont attachés sur la galerie.
    • « Pour rien au monde, je ne voudrais être chauffeur, surtout chauffeur chez une Parisienne. J’aimerais mieux conduire un autocar à la campagne avec des malles à ficeler sur la galerie. » — (Paul Morand, L’Homme pressé, 1941)
  20. (Mobilier) Sorte de balustrade entourant le plateau supérieur de certains meubles.
  21. (Architecture) (Québec) Balcon de grande dimension, terrasse.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • galerie sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Néerlandais modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

galerie \Prononciation ?\

  1. Galerie.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Taux de reconnaissance modifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 95,3 % des Flamands,
  • 99,0 % des Néerlandais.

Prononciation modifier

Références modifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


Roumain modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

galerie \ɡa.le.ˈɾje\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Galerie.

Prononciation modifier

Tchèque modifier

Étymologie modifier

De l’italien galleria.

Nom commun modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif galerie galerie
Génitif galerie galerií
Datif galerii galeriím
Accusatif galerii galerie
Vocatif galerie galerie
Locatif galerii galeriích
Instrumental galerií galeriemi

galerie \Prononciation ?\ féminin

  1. (Architecture) Galerie, pièce longue et étroite.
  2. (Art) Galerie de peinture.
    • Národní galerie v Praze je státní organizace spravující největší sbírku výtvarného umění v Česku.

Dérivés modifier

Voir aussi modifier

  • galerie sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)  

Références modifier