Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Du latin peditum, même sens (1, 2 et 3).
(Nom commun 2) Apocope de pétard, voir aussi pétun (joint).
(Nom commun 3) Du verbe péter dans le sens « casser ».
(Nom commun 4) De l’anglais pet (« animal de compagnie »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
pet pets
\pɛ\
 
Gravure du XVIIIe siècle, dédiée au très salutaire Dieu PET.

pet \pɛ\ masculin

  1. (Familier) Vent, gaz qui sort du corps par l’anus avec ou sans bruit.
    • Celle-ci se dégagea encore, mais en faisant ce mouvement elle lâcha un pet, non pas un pet vulgaire mais un pet au son cristallin qui provoqua chez elle un rire violent et nerveux. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges, 1907)
    • Longtemps il m’avait fait sauter sur sa jambe tendue en chantant : « À cheval sur mon bidet ; quand il trotte il fait des pets », et je riais de scandale. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 51.)
    • Bijou, le cheval, était très vieux et tirait des pets formidables. — (Marie Cardinal, Les Mots pour le dire, Livre de Poche, 1977, p. 96)
    • La paysanne qui lâche un gros pet dans un compartiment de train où se trouvent des Allemands et proclame à la cantonade « si on peut pas leur dire on va leur faire sentir ». — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 23.)
    • Pourtant, le combat de pets est un des grands classiques de la culture populaire nippone depuis plus de dix siècles. Tout abbé qu’il soit, c’est à Sôjô Toba qu'est attribué un rouleau du xie siècle dans lequel les pétomanes combattants utilisent de gigantesques éventails pour pousser les gaz toxiques vers le camp adverse. — (Jean-Marie Bouissou, Manga : Histoire et univers de la bande dessinée japonaise, Arles : Éditions Philippe Picquier, 2010, 2e éd.; 2014, chap. 1)
    • Rappeler l’éminence de son statut social n’est guère évident quand l’autre risque en réponse de vous roter à la gueule ou de lâcher un pet. — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 33.)
  2. (Familier) Surveillance et alerte ; guet.
    • Je me représente mal le préposé au "pet" envoyant une alerte imprimée à ses complices, et ceux-ci compter caractères et espaces pour voir si c’est chaud ou si c’est une blague... — (AnimalDan, en commentaire sur la page « Vingt-deux (22) ! » , sur le site Expressio.fr (www.expressio.fr), le 01/06/2008)
  3. (Argot) (Populaire) Tapage ; scandale ; raffut.
    • LE PRÉSIDENT : Ah! vous fûtes chauffeur aussi?
      RENVOIT : Oui, monsieur... sur le P.-L.-M. Alors, je sais thabiller les montres. Donc, j'entends ces messieurs et leur société qui faisaient du raffut!
      LE PRÉSIDENT, étonné : Du raffut!
      RENVOIT ... Du pet! quoi. J'entends ces personnes qui faisaient du pet... que ça embêtait les autres consommateurs...
      — (Georges Courteline, Blancheton, père et fils: fantaisie judiciaire en un acte, Ernest Flammarion, 1900)
    • C’est raide. Ne te fous pas par terre. Fais pas de pet. Le frérot n’est pas commode. Je te mène chez le tatoueur. C’est rigolo, hein ? — (Blaise Cendrars, Emmène-moi au bout du monde !…, 1956)

SynonymesModifier

Pour les flatulences

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
pet pets
\pɛt\
 
Pet (pètard).

pet \pɛt\ masculin

  1. (Populaire) (Argot) Joint ; cigarette de cannabis.
    • La petite histoire retiendra qu'avant de s'endormir on a fumé un pet et qu'on a vraiment failli foutre le feu à l'appartement ! Respect mon pote. Ça, c'était en 2008. C'était génial ! — (Brahim Zaibat, On peut tous un jour danser avec les stars, Éditions Pygmalion, 2014, chap. 12)
    • A l'intérieur, il y avait de quoi rouler quelques pets. Une herbe très parfumée, toute violette. Ça devait être une variété comme de la “Sweet Purple”. […]. Elle montra la beuze à Bob et entreprit de se rouler un pet, et il fit de même. Ils fumèrent tranquillement. — (Marilyn Lapin, Apocalpse, Éditions Edilivre, 2015)

Variantes orthographiquesModifier

Note : L’argot étant une langue avant tout orale, le mot doit aussi pouvoir s’écrire avec un accent grave sur le e car cela correspond à la phonétique ; par contre, l’accent aigu est absolument à proscrire (cela n’aurait pas de sens)…

SynonymesModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
pet pets
\pɛt\

pet \pɛt\ masculin

  1. (Argot) (Populaire) Trace d'un coup sur un objet.
    • « Pour rouler tous les jours, on a une vieille occasion. Comme cela, je n’ai pas de remords si j’ai un pet quand je me gare. » — (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 25.)

Nom commun 4Modifier

Singulier Pluriel
pet pets
\pɛt\

pet \pɛt\ masculin

  1. (Jeux vidéo) Créature ou animal accompagnant un joueur dans un jeu vidéo, généralement un MMORPG.
    • Voici un screen des différentes jauges de votre "pet" ("animal", pour les francophones dans l'âme) qui se trouvent au dessus de lui, en haut de l’écran. — (« Dofus Pets : Guide », Millenium, 13 février 2018 → lire en ligne)

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pet \Prononciation ?\

  1. Casquette.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Influencé par petty : « petit animal » mais d’origine obscure, probablement germanique.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pet
\pɛt\
pets
\pɛts\
 
Pet (Chihuahua).

pet \pɛt\

  1. (Élevage) Animal de compagnie, animal familier.

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to pet
\ˈpɛt\
Présent simple,
3e pers. sing.
pets
\ˈpɛts\
Prétérit petted
\ˈpɛt.ɪd\
Participe passé petted
\ˈpɛt.ɪd\
Participe présent petting
\ˈpɛt.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

pet \pɛt\

  1. Caresser un animal.
  2. (Par extension) Caresser (d’une manière sexuelle), cajoler.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

pet \pɛd\

  1. Combien ?

CroateModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave пѧть, pętĭ.

Nom commun Modifier

pet \Prononciation ?\

  1. Cinq.

IndonésienModifier

ÉtymologieModifier

Du néerlandais pet (« casquette »)

Nom commun Modifier

pet \Prononciation ?\

  1. Casquette à visière.
    Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Forme parallèle à put (puits).

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom pet petten
Diminutif petje petjes

pet \Prononciation ?\ féminin/masculin

  1. Béret, casquette, bonnet, toque.
    • een Baskische pet
      un béret basque
    • petje af voor de regisseur!
      chapeau bas pour le régisseur !
    • (Figuré) iets onder de pet houden
      cacher, mettre, tenir quelque chose sous le boisseau
  2. (Figuré) Cervelle, tête.
    • hij heeft een hoge pet van zichzelf
      il ne se mouche pas du coude

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 98,5 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin peditum.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pet
[ˈpet]
pets
[ˈpets]

pet [ˈpet] (graphie normalisée) masculin

  1. Pet, flatulence.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

PolonaisModifier

Nom commun Modifier

pet \pɛt\ masculin

  1. (Familier) cigarette

SynonymesModifier

PrononciationModifier

SlovèneModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux slave пѧть, pętĭ.

Nom commun Modifier

pet \Prononciation ?\

  1. Cinq.