Voir aussi : Gast, gäst, gæst

Étymologie

modifier
Emprunt du mot breton (gast).

Interjection

modifier

gast \Prononciation ?\ invariable

  1. (Bretagne) (Populaire) Juron équivalant à putain, qui traduit la colère, la joie, la peur, l’indignation ou l’étonnement.
    • Gast, avec la boucaille il y a intérêt à dropper. Tu pars de la boulangerie avec du pain, et tu arrives ici avec de la soupe ! — (Jean Failler, Boucaille sur Douarnenez, éditions du Palémon, 1998, chapitre IX)
    • Gast! Cela vous faisait une grosse boule de feu! — (Jean-Michel Le Boulanger, Douarnenez de 1800 à nos jours, 2015, page 188)
    • Gast, Marie, vous avez vu ? — (Françoise Le Mer, L'oiseau noir de Plogonnec, 2017)

Traductions

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Étymologie

modifier
(Adjectif) Croisement du latin vastus et de l’ancien bas vieux-francique *wuasti qui rend compte du *\ɡ\ initial, apparenté à waste en anglais, Wüste (« désert ») en allemand. Étant donné l'ancienneté des correspondants, tous en g-, dans les langues romanes → voir gastar en espagnol et portugais, le croisement est probablement antérieur à la période franque[1].
(Nom commun) Déverbal de gaster.

Adjectif

modifier

gast *\Prononciation ?\

  1. Dévasté, ravagé.
  2. Violé.
    • comme pucelle gaste.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  3. Ruiné, solitaire, désert.
    • peine gaste, peine perdue.
  4. Vide, abandonné.
    • gaste masure, maison vide, abandonnée.
  5. Inculte, aride, sec.
    • une terre gaste
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  6. Chétif, misérable.
  7. Vaste, grand.
    • la gaste forêt — (Perceval - Le conte du Graal, Chrétien de Troye)

Variantes

modifier

Dérivés

modifier

Nom commun

modifier

gast *\Prononciation ?\ masculin

  1. Ravage, pillage, dilapidation.
    • Fere destruiement o gast. — (Grande Charte de Jean-Sans-Terre, ms. de Rouen, XIIIe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Terre ou pays ravagé, terre inculte, friche, solitude, pays désert.
    • Par le gast va grant aleure — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF, f. 338r. b.)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  3. Gaspillage.

Variantes

modifier

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif

modifier

gast masculin

  1. Désert, dévasté, solitaire, abandonné.

Nom commun

modifier

gast masculin

  1. Dévastation, désert, solitude.

Variantes

modifier

Références

modifier
  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Étymologie

modifier
(1499)[1][2] Du vieux brittonique gast (« chienne »), à comparer avec les mots gast en cornique et gallois. Il a perdu son sens premier de « chienne ».

Nom commun

modifier
Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté gast gisti gasted
Adoucissante cʼhast cʼhisti cʼhasted
Durcissante kast kisti kasted

gast \ˈɡast\ féminin (pour un homme, on dit : targast)

  1. Prostituée, femme de mauvaise vie.
    • Bezʼ eus e pell-pellañ ar vourcʼh, damdost dʼ ar beurvan, un tiig-soul warnes kouezhañ en e boull, tiig Simka, un darinenn a blacʼh gant daoulagad lemm ha sart en he fenn, ur cʼhast, hervez ar vrud a red. — (Nikolaï Nikitine, traduit du russe par Jarl Priel, Ar Cʼhi, in Al Liamm, no 42, janvier-février 1954, page 49)
      Il y a à lʼextrémité du bourg, non loin des pâturages, une petite chaumière prête à tomber en ruine, la chaumière de Simka, une sacrée belle fille aux yeux perçants et joyeux, une prostituée, selon le bruit qui court.
  2. (Péjoratif) (Injurieux) Pute, putain.
    • « Landebaeron
      Gisti ha laeron » eme Erwanig.
      — (Fañch Peru, Kanfarded Milin ar Wern, 2008, Skol Vreizh, page 49)
      « Landebaëron
      Des putains et des voleurs » dit Erwanick.
  3. (Sens figuré) Garce, rosse, vache.
    • Ar cʼhast a Rolex a oa chomet a-sav. — (Maguy Kerisit, DHB, in Al Liamm, no 401, novembre-décembre 2013, page 66)
      La saleté de Rollex s’était arrêtée.

Dérivés

modifier

Interjection

modifier

gast \ˈɡast\

  1. (Populaire) gast.
    • Ya, gast ! Jos al Louarn… An eil, war an trede renk. — (Jakez Riou, Nomenoe oe, Skrid ha Skeudenn, 1941, page 99)
      Oui, putain ! Jos al Louarn… Le deuxième, au troisième rang.
    • Mil cʼhast !
      Mille putes !

Anagrammes

modifier

Références

modifier
  1. Martial MénardDevri : Le dictionnaire diachronique du breton, 2018 → consulter cet ouvrage
  2. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499

Étymologie

modifier
Voir le breton gast.

Nom commun

modifier

gast \ˈɡast\ féminin (pluriel gesty)

  1. Chienne (femelle du chien).
  2. (Péjoratif) Putain.
  3. (Sens figuré) Garce (personne méchante).

Étymologie

modifier
Voir le breton gast.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
Non muté gast geist
Lénition ast eist
Nasalisation ngast ngeist

gast \ˈɡast\ féminin

  1. Chienne (femelle du chien) (également appliqué à certains bipèdes).
  2. (Sens figuré) Garce (personne méchante).

Étymologie

modifier
Du vieux néerlandais → voir guest en anglais et gast en vieux haut allemand.

Nom commun

modifier

gast \ɣast\ masculin

  1. Hôte, convive.
  2. (Commerce) Client (à l'hôtel, au restaurant, etc.)
  3. Invité.
  4. (Familier) (Péjoratif) Mec, type, individu de genre masculin.

Dérivés

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier
  • Pays-Bas : écouter « gast [ɣast] »

Anagrammes

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Étymologie

modifier
Voir Geist en allemand.

Nom commun

modifier

gast *\Prononciation ?\

  1. Esprit.

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Étymologie

modifier
Du proto-germanique *gastiz.

Nom commun

modifier

gast *\Prononciation ?\ masculin

  1. Hôte.