Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De l’ancien français mettre a bandon (« laisser au pouvoir de »), bandon étant issu des deux radicaux germaniques ban (« proclamation ») et band(a) (« signal, étendard d’un corps de troupe »)[1], qu’on retrouve croisés dans le mot ban.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
abandon abandons
\a.bɑ̃.dɔ̃\

abandon \a.bɑ̃.dɔ̃\ masculin

  1. État d’une personne, d’une chose abandonnée.
    • C’est ton propre corps, toi, qui a lâché. Ton si beau corps. Confié maintenant aux accueils ultimes de la terre. Et par delà l’épouvante de mes chairs, et de l’amour, il me semble parfois que cette noce te convient, cet abandon, ce silence. — (Geneviève Amyot, Je t’écrirai encore demain, « Lettre de septembre », Éditions du Noroît, Montréal, 1995, page 123)
    • Ce vieillard est dans le plus affreux abandon.
    • Il mourut dans l’abandon.
    • Il laisse sa maison dans un abandon, dans un état d’abandon qui en augmente tous les jours la dégradation.
    • L’abandon de ses amis l’a consterné.
  2. Action d’abandonner, de délaisser.
    • Presque partout dans le département, l'abandon des campagnes a causé un recul de l'olivier et parfois même de la vigne, submergés par la croissance spontanée des pins. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • De nombreux abandons d’animaux de compagnie ont lieu chaque année.
    • Son absence et l’abandon de sa maison, de sa terre, ont achevé de le ruiner.
    • L’abandon de ses amis l’a consterné.
  3. Acte de renoncer à une qualité, un emploi ou un poste.
    • Un abandon de poste permet à un employeur de mettre fin à un contrat de travail.
  4. Fait de renoncer à une cause, une croyance.
    • L'abandon de la foi.
  5. Fait de renoncer à un parti, un engagement.
    • La crise d’un parti politique s’est traduite par une série d'abandons des militants.
  6. (Par extension) Renonciation à la possession, à la jouissance d’une chose.
    • Il a fait sans hésiter l’abandon de sa fortune et même de sa vie.
    • Il consent à l’abandon de ses droits.
    • Le chrétien vit dans un parfait abandon à la Providence, à la volonté de Dieu.
  7. Fait de renoncer à une candidature dans une élection ou un concours.
    • Les élections ont été marquées par l'abandon d’un des candidats.
  8. (Droit) Don, renonciation à un droit, abandon de famille.
    • Il a souhaité l'abandon de ses biens.
  9. (Droit) Acte par lequel un débiteur abandonne tous ses biens à ses créanciers, pour se mettre à l’abri de leurs poursuites.
    • Il a fait abandon de biens.
    • Commissaire à l’abandon de biens.
  10. (Sens figuré) Sans contrainte. En toute confiance.
    • Elle et sa meilleure amie se sont parlé avec abandon.
    • Il m’a parlé avec abandon, avec un entier abandon.
    • Il m’a touché par l’abandon qu’il a mis dans ses discours, dans ses confidences.
  11. (Sens figuré) Confidence.
    • Je l'avais déjà trouvé mieux disposé ces derniers temps, et c'est finalement devant un plat de viande de boeuf, met emblématique de la gastronomie française, qu'il se sera laissé aller à quelques abandons. — (Richard Di Domenico, Moi, Lautrec / docteur litho - mister ribaud, Editions Phi, 2021)
  12. En parlant des manières, des discours, des ouvrages d’esprit et des productions des arts, pour exprimer une sorte de facilité, de négligence heureuse qui exclut toute recherche, toute affectation, et ne laisse jamais sentir l’effort, ni le travail.
    • Cette femme a de l’abandon dans ses manières, un gracieux abandon.
    • Il a dans la conversation le plus aimable abandon.
    • On remarque dans le style de cet auteur une sorte d’abandon.
  13. En bourse, acte par lequel l’acheteur renonce a un marché conclu en consentant à payer la prime.
  14. (Psychologie) Rupture des liens affectifs et matériels qui attachent un individu à son entourage plus ou moins proche.
    • Mais une attente l’énervait : celle du courrier. Il avait télégraphié à Paris et écrit à Fontainebleau pour qu’on lui renvoyât ses lettres. Il ne recevait rien, et la sensation d’un grand abandon commençait à l’oppresser. — (Guy de Maupassant, Notre cœur, 3e partie, chapitre I, 1890)
  15. (Québec) Terrain en jachère.

Synonymes modifier

Action d’abandonner, de délaisser :

Renoncer à une qualité, un emploi ou un poste :

Renoncer à une cause, une croyance :

Renoncer à une part, un engagement :

Renoncer à une candidature :

Don, renonciation à un droit :

Acte par lequel un débiteur abandonne tous ses biens à ses créanciers :

Sans soin, en désordre :

Sans contrainte, en toute confiance :

Antonymes modifier

Action d'abandonner, de délaisser :

Renoncer à une qualité, un emploi ou un poste :

Renoncer à une cause, une croyance :

Renoncer à une part, un engagement :

Renoncer à une candidature :

Don, renonciation à un droit :

Sans soin, en désordre :

Sans contrainte, en toute confiance :

Dérivés modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • abandon sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

Mot composé de a et de bandon.

Nom commun modifier

abandon *\Prononciation ?\

  1. Action d’abandonner.
  2. Discrétion, merci.
    • a abandon, à l’aise, à discrétion, largement.
    • mettre en abandon de, exposer au danger de.
  3. Garantie, caution.
    • plainte d’abandon, requête en bénéfice de cession de biens.

Références modifier

Ancien occitan modifier

 

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

abandon masculin

  1. Penchant, volonté.

Références modifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Anglais modifier

Étymologie modifier

De l’ancien français mettre à bandon (« laisser au pouvoir de »).

Verbe modifier

Temps Forme
Infinitif to abandon
\əˈbæn.dən\
Présent simple,
3e pers. sing.
abandons
\əˈbæn.dənz\
Prétérit abandoned
\əˈbæn.dənd\
Participe passé abandoned
\əˈbæn.dənd\
Participe présent abandoning
\əˈbæn.də.nɪŋ\
voir conjugaison anglaise

abandon \əˈbæn.dən\

  1. Abandonner, délaisser.

Dérivés modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
abandon
\əˈbæn.dən\
abandons
\əˈbæn.dənz\

abandon \əˈbæn.dən\

  1. Abandon.

Prononciation modifier

Gallo modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
abandon abandons
\Prononciation ?\

abandon masculin (graphie ABCD)

  1. Abandon.

Dérivés modifier

Références modifier

Occitan modifier

Étymologie modifier

Du radical germanique ban (« proclamation »).

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
abandon
\Prononciation ?\
abandons
\Prononciation ?\

abandon \a.ban.ˈdu\ (graphie normalisée) masculin

  1. Abandon.
  2. Délaissement.

Dérivés modifier

Prononciation modifier

Références modifier

Roumain modifier

Étymologie modifier

Du français abandon.

Nom commun modifier

neutre Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
abandon abandonul abandonuri abandonurile
Datif
Génitif
abandon abandonului abandonuri abandonurilor
Vocatif abandonule abandonurilor

abandon \a.banˈdon\ neutre

  1. Abandon.

Synonymes modifier

Dérivés modifier