Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Ange, angé

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français, de l’ancien français ange, angel, du latin angelus qui donne aussi angélus, emprunté au grec ancien ἄγγελος, ángelos (« messager »), et qui, dans la Septante sert à traduire l’hébreu מלאך, maleakh (« messager »).
Un dérivé spécial du mot grec nous donne évangile (« bonne nouvelle ») via le latin evangelium et évangéliser (« répandre la bonne nouvelle »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ange anges
\ɑ̃ʒ\
 
Ange
 
Armoiries avec 3 anges (sens héraldique a)
 
Armoiries tenues par 2 anges (sens héraldique b)

ange \ɑ̃ʒ\ masculin

  1. (Religion) Créature purement spirituelle, qu’on représente sous figure humaine, avec des ailes, et qui désigne tantôt un envoyé céleste, tantôt un pur esprit intermédiaire entre Dieu et les hommes.
    • Les hommes sont endormis, susurrait Jean-Louis, les péchés sont abolis ; il reste les anges. — Oui, répondis-je, et, Dieu merci, les mauvais anges : méfie-toi, Jean-Louis, je suis Lucifer […] — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • Les êtres corporels se trouvent tous ensemble dans la matière, mais les anges ne se rencontrent pas avec les êtres corporels dans une matière commune. — (Thomas d’Aquin, De la production des anges dans l’ordre de la nature, part. 1, question 61, article 4, dans Somme théologique de S. Thomas d’Aquin, vol.2, traduction F. Lachat, 1855, p. 595)
    • Saint Augustin, dans sa cent neuvième lettre, ne fait nulle difficulté d'attribuer des corps déliés et agiles aux bons et aux mauvais anges. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1764)
    • Dieu, répondit la mère, qui voit ceux qui souffrent et qui leur envoie ses anges pour les secourir. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • L’ombre était nuptiale, auguste et solennelle ;
      Les anges y volaient sans doute obscurément,
      Car on voyait passer dans la nuit, par moment,
      Quelque chose de bleu qui paraissait une aile.
      — (Victor Hugo, Booz endormi in « La légende des siècles »)
    • Qui a rejeté son démon nous importune avec ses anges. — (Henri Michaux, Tranches de savoir)
    1. Esprit bienheureux qui fait partie de la hiérarchie céleste.
      • Les sons mélodieux que les anges chantent aux martyrs et qui leur font oublier les souffrances ont accompagné l’orgue ! — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 221 de l’éd. Houssiaux de 1855)
      • Lorsque je me confessais à un abbé, je lui avouais mes relations avec Notre-Seigneur, avec la Vierge, avec les Anges ; aussitôt il me traitait de folle quand il ne m’accusait pas d’être possédée par le démon ; en fin de compte, il refusait de m’absoudre ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    2. Démon.
      • Les anges déchus.
  2. (Figuré) Personne d’une piété extraordinaire, d’une grande vertu, d’une extrême douceur.
    • Ce sont des anges que ces sœurs de charité.
    • Cette femme est un ange de piété, de vertu, de douceur, de bonté.
    • Tartuffe — Je sais qu’un tel discours de moi paraît étrange ;
      Mais, Madame, après tout, je ne suis pas un ange,
      Et si vous condamnez l’aveu que je vous fais,
      Vous devez vous en prendre à vos charmants attraits.
      — (Molière, Tartuffe ou l’Imposteur, acte III)
    • L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête. — (Blaise Pascal, Pensées)
  3. (Par extension) Personne d’une grande utilité, d’une grande influence.
    • Tu es toujours mon bon ange, Waldemar, s’écria le prince, et, avec un chancelier tel que toi dans mes conseils, le règne de Jean deviendra célèbre dans nos annales. — (Walter Scott, Ivanhoéch. XXXIV, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  4. (Figuré) Mot affectueux s’adressant aux personnes des deux sexes.
    1. (Héraldique) Meuble représentant un être humain avec des ailes dans les armoiries. Il est généralement représenté en pied, de front, les mains jointes ou tenant une autre meuble, les ailes éployées vers le chef. Parfois, une auréole est ajoutée. À rapprocher de angelot, archange, chérubin et saint.
      • De sable à trois anges d’or, mains jointes et ailes déployées, qui est de Limeux de la Somme → voir illustration « armoiries avec 3 anges »
    2. (Héraldique) Support ou tenant représentant un être humain avec des ailes utilisé comme ornement extérieur d’armoiries.
      • D’argent, au chevron de gueules, accompagné en chef de deux étoiles d’or et en pointe d’un croissant du même (armes à enquerre), l’écu tenu par deux anges au naturel, à la couronne de baron et à l’aigle de sable en cimier, qui est de la famille Vismes → voir illustration « armoiries tenues par 2 anges »

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   ange figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : art funéraire.

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe anger
Indicatif Présent j’ange
il/elle/on ange
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’ange
qu’il/elle/on ange
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ange

ange \ɑ̃ʒ\

  1. De anger.

PrononciationModifier

  • France : écouter « ange [ɑ̃ʒ] »
  • France (Lyon) : écouter « ange »
  • (Région à préciser) : écouter « ange »
  • France (Paris) : écouter « ange »
  • France (Paris) : écouter « ange »
  • France (Canet) : écouter « ange »
  • France (Paris) : écouter « ange »
  • France (Paris) : écouter « ange »
  • (Région à préciser) : écouter « ange »
  • France (Paris) : écouter « ange »

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • ange sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • ange dans le recueil de citations Wikiquote  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 980) angel (cas sujet : angeles). (Vers 1140) ange dans L'établissement de la fête de la Conception Notre-Dame par Wace. Du latin angelus, du grec ancien, voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

ange \Prononciation ?\ masculin

  1. Ange.

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir an- et ge.

Verbe Modifier

Conjugaison de ange Actif Passif
Infinitif ange anges
Présent anger anges
Passé angav angavs
Supin angett angetts
Participe présent angivande angivandes
Participe passé, commun angiven
Participe passé, neutre angivet
Participe passé, pluriel angivna
Impératif ange

ange transitif \Prononciation ?\

  1. Indiquer, désigner, donner, commer.
  2. Préciser, déterminer.
  3. Dénoncer.

VariantesModifier

SynonymesModifier

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « ange »

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

WalserModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

ange \Prononciation ?\ masculin

  1. Beurre.

Variantes dialectalesModifier

NotesModifier

Forme et orthographe du dialecte de Gressoney.

RéférencesModifier