Ouvrir le menu principal
Voir aussi : E, e, É, é, È, è, Ê, ê, Ë, ë, Ē, ē, Ĕ, ĕ, Ę, ę, ế, Ę́, ę́, Ȩ, ȩ, , e-, é-, -e, , , , -e-, , , , , , , ˀeˑ, Ɇ, ɇ, Ə, ə, ɘ, Ǝ, ǝ, Ɛ, ɛ, , , , , , , °E, , , ʻe, ’e, ’é, 𝐄, 𝐞, 𝐸, 𝑒, 𝑬, 𝒆, , , 𝓔, 𝓮, 𝔈, 𝔢, 𝕰, 𝖊, 𝔼, 𝕖, 𝖤, 𝖾, 𝗘, 𝗲, 𝘌, 𝘦, 𝙀, 𝙚

CaractèreModifier

Minuscule Majuscule
ě Ě

ě

  1. Lettre minuscule latine e caron. Unicode : U+011B.

Voir aussiModifier

  • ě sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

TchèqueModifier

Lettre Modifier

Minuscule Majuscule
ě Ě

ě \jɛ\ invariable, minuscule

  1. Variante diacritique de e dans l’alphabet tchèque qui se prononce \jɛ\, il s’agit d’un e \ɛ\ affecté par la mouillure → voir Ь en russe.
  2. Les mots en ě ont souvent connu une évolution vers í (suppression de la diphtongue et allongement compensatoire de la voyelle) → voir město, místo, mířit, měřit, dílo et dělo.

NotesModifier

Cette lettre n’est pas employée comme capitale, les mots commençant par \jɛ\ sont transcrits avec le j qui marque le yod, comme dans jev.
D’un point de vue grammatical, la lettre est parfois, typographiquement parlant, le « dépositaire » de la mouillure de la consonne qui la précède, ce qui explique des déclinaisons comme {{cs-décl-nom-n-dě}}, {{cs-décl-nom-n-tě}} ou {{cs-décl-nom-n-iště}}.