Voir aussi : tàure, taurë

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du latin taura (« vache stérile »), féminin de taurus (« taureau ») [1], [2].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
taure taures
\tɔʁ\
 
Une taure.

taure \tɔʁ\ féminin (pour le mâle on dit : taurillon)

  1. (Peu usité) Jeune vache qui n’a pas encore porté, génisse.
    • Une taure bien grasse.
    • La Cévenole était jeune, alerte, rude au travail et solide des reins comme une jeune taure. — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 159)
    • Et je ne dis rien du mélange d’odeurs où seul un bon flair du pays sait trier ce qui appartient au marais, aux violettes du talus, à la taure qui secoue les crotillons de sa queue en tirant la touffe à pleine langue, au sapin qui vous adoucit la gorge rien qu’en suintant du bourgeon. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956, pp. 215-216)
  2. (Boucherie) (Élevage) Jeune vache pleine n’ayant encore jamais vêlé.
    • Il est plus rentable de faire vêler les taures de boucherie à deux ans.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

taure \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Taureau.

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de nom commun Modifier

taure \Prononciation ?\

  1. Vocatif singulier de taurus.

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Variante de taur par ajout d’un -e épenthétique, du latin taurus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
taure
[ˈtawɾe]
taures
[ˈtawɾes]

taure [ˈtawɾe] masculin

  1. Taureau.

VariantesModifier

Variantes dialectalesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier