FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du bas latin *versare, de versari, fréquentatif de vertere « tourner, virer ».

Verbe Modifier

verser \vɛʁ.se\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire couler.
    • […] car l’Empereur n’aime que la guerre. Il a déjà versé plus de sang pour donner des couronnes à ses frères, que notre grande Révolution pour gagner les Droits de l’Homme. » — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Après la communion le prêtre présente le calice au servant, qui y verse un peu de vin pour l’ablution du calice. — (R. Décrouille, Méditations sur l'Ordinaire de la Messe d'après la Liturgie du Sacrifice, Duvivier, 1919, page 34)
    • On verse sur le tas ou dans le composteur tous les déchets végétaux du jardin en évitant le branchage d'un trop gros diamètre. — (Alain Baraton, Mes trucs et astuces de jardinier, Éditions Flammarion, 2014)
    • Il déposa le merlan dans un plat pour le four et versa par-dessus le contenu d'un tupperware. — (Scarlet Wilson, Un patron si attirant, traduction en français, Harlequin, 2016)
    • (Absolument)Verser à boire.
  2. Apporter à une caisse, venir déposer, en parlant des espèces d’or et d’argent, des sommes, des fonds.
    • À l’apogée de l'empire maritime athénien, un millier de cités lui versaient un tribut. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 163)
    • Verser des fonds dans une caisse. — Les cotisations, les souscriptions devront être versées avant telle date. — Verser des fonds dans une affaire
    • Acte de justice –
      Suite au délit de violence
      psychologique et émotionnelle
      en parole,
      vous allez verser
      un dédommagement
      à votre

      assistant personnel virtuel.
      — (Cornéliu Tocan, Chutes microscopiques. 50 micronouvelles illustrées, Créatique, Québec, 2020, pages 15-16)
  3. (Figuré) (Par extension) Apporter un élément nouveau.
    • Je voudrais verser au dossier de tout débat le simple constat de ce que, pour le moment, le théorique n’est pas mort : même, il donne les signes probants de la vie la plus étincelante et la plus diverse. — (Jean-Michel Salanskis, Crépuscule du théorique ?, Les Belles Lettres, coll. « encre marine », 2016, page 28)
  4. (Figuré) Parler de manière péjorative de quelqu'un ; déverser ses sentiments les plus vils.
    • Verser le mépris, verser le ridicule sur quelqu’un.
  5. (Figuré) Tomber, donner dans.
    • Ne versons pas toutefois dans la fiction historique. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 205)
  6. (Figuré) (Militaire) Faire passer d’un corps dans un autre, en parlant d’hommes de troupe.
    • Les hommes du détachement furent pour la plupart versés dans le premier bataillon.
  7. (Vieilli) ou (Acadie) Faire tomber sur le côté, en parlant particulièrement des voitures et de ceux qui sont dedans.
    • Ce cocher a versé sa voiture. — Il nous a versés dans le fossé.
    • Il faut toute l’assurance et toute l’adresse des postillons et des conducteurs espagnols pour ne pas s’aller briser en cinquante mille morceaux au fond des précipices : au lieu de verser une fois, nous aurions dû toujours verser. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  8. (Agriculture) Faire coucher au sol, en parlant des moissons sur pied.
    • L’orage a versé les avoines, les blés.
  9. (Transitif indirect) S’attacher à une doctrine, à un dogme, à une science, à un art. — Note : Il est souvent suivi de dans.
    • Quand le mouvement islamiste radical s’empara de la direction des syndicats d’étudiants, à la fin des années 1970, nombre de ses chefs étaient versés dans d’autres idéologies, le marxisme en particulier, ou étaient d’anciens marxistes. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 101)
  10. (Intransitif) (Canada) (Populaire) Chavirer.
    • La chaloupe a versé à cause des vagues.
  11. (Intransitif) (Vieilli) ou (Acadie) Tomber sur le côté, en parlant particulièrement des voitures et de ceux qui sont dedans.
    • Les voitures trop hautes sur leurs roues sont sujettes à verser.
    • Appartenant à une entreprise de Saint-Nabord, le camion portait des échafaudages dont le poids l’a fait verser. — (Vosges Matin, 20 septembre 2017)
  12. (Intransitif) (Agriculture) Se coucher sous la pluie ou le vent, en parlant des moissons sur pied.
    • S’il pleut longtemps, les blés verseront. — Le grand vent fait verser les seigles.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

verser \Prononciation ?\

  1. Renverser.
    • Li pavillon furent versé
      E derompu e desciré
      — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome II, p. 209, c. 1165)

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier vers versen
Pluriel verser verserna

verser \Prononciation ?\

  1. Pluriel indéfini de vers.