Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Du latin lac, lactis (« lait »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
lait laits
\lɛ\
 
Un verre de lait.

lait \lɛ\ ou \le\ masculin

  1. Liquide produit par les glandes mammaires des femelles de mammifères pendant la période de lactation qui suit la parturition, et destiné à nourrir les bébés lors de l’allaitement. Note : Lorsqu’on ne précise pas l’origine, c’est le contexte qui l’indique. En l’absence de contexte, lorsqu’on ne précise pas, il s’agit généralement de lait de vache, car c’est celui qui est le plus utilisé.
    • Je me rendis avec les chefs militaires aux tentes de Si Saïd, où on nous servit une collation de dattes et de lait de chamelle, une vieille tradition nomade sans doute. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
    • Il leur suffisait […] de passer la main sur le dos d’une vache pour que le lait tournât en urine. — (Octave Mirbeau, Rabalan,)
    • La Julie, lui tournant le dos, était en train de traire et, du pis qu’elle pressait en cadence, le lait tombait dans le chaudron de fer battu avec un roulement semi-argentin de tambour. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Elle abhorrait le lait que mon père aimait beaucoup. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 23)
    • Le lait frais vaut généralement 1 franc le kil de 2 litres, tandis que le vin, de qualité très ordinaire, se vend de 1 fr. 25 à 1 fr. 50 le litre. — (Maurice de Périgny, Au Maroc : Fès, la capitale du Nord, Paris : chez Pierre Roger & Cie, 1917, p. 25)
    • Ils ont tété le même lait peut s’employer au sens propre (une femme les a allaités tous les deux) comme au sens figuré (ils ont été élevés ensemble).
  2. (Par métonymie) Toute boisson importante pour une personne.
    • Le vin est le lait des vieillards.
  3. (Par extension)
    1. Liquide de couleur blanche présentant des caractéristiques semblables au lait de vache, ou dont la consistance ou la couleur rappelle celle du lait.
      • Prendre du lait d’amande.
      • Blanchir une muraille avec du lait de chaux.
      • La noix verte du cocotier donne une eau rafraîchissante, […] ; de l’amande râpée on extrait par compression un lait crémeux qui entre dans la préparation des aliments. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
    2. (Spécialement) (Cosmétologie) Crème utilisée pour les soins de la peau, en particulier du visage.
      • Parmi les eaux de toilette peuvent se placer les émulsions qui sont utilisées pour entretenir et adoucir la peau. On donne souvent à ces émulsions le nom de laits. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie, 1924)
    3. (Spécialement) Glaire des œufs frais, quand ils sont cuits à point pour être mangés à la coque.
    4. (Spécialement) Suc blanchâtre, comme le latex et l’albumen, qui sort de quelques plantes et de quelques fruits.
      • Lait de figuier.
      • Lait de coco.

SynonymesModifier

Suc végétal

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   lait figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : beurre, boisson.

TraductionsModifier

HyponymesModifier

Produit des glandes mammaires

Suc végétal

MéronymesModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • lait sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Mathieu Avanzi, Université de Neuchâtel , « Ces mots qui ne se prononcent pas de la même façon d’un bout à l’autre de la France » sur Français de nos régions, 6 juillet 2017. Consulté le 11 août 2017
  L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) Du latin lactem, accusatif de lac.
(Adjectif) Du vieux-francique *laþ.

Nom commun Modifier

lait \Prononciation ?\ masculin

  1. Lait (liquide blanc buvable).

Dérivés dans d’autres languesModifier

Adjectif Modifier

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet laiz laide lait
Régime lait
Pluriel Sujet lait laide
Régime laiz

lait \Prononciation ?\ masculin

  1. Laid (moche).
    • Mout fu la mer neire e hisdose
      Oscure e laide e tenebrose
      — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome I, p. 181, c. 1165)
  2. Mauvais, lamentable, etc.

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

Nom commun Modifier

lait masculin

  1. Variante de lach.

Adjectif Modifier

lait masculin

  1. Variante de laid.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin lactem, accusatif de lac (même sens).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
lait
\Prononciation ?\
laits
\Prononciation ?\

lait \ˈlajt\ (graphie normalisée) masculin

  1. Lait (produit par les femelles de mammifères).

VariantesModifier

RéférencesModifier

OirataModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

lait \lait\

  1. Vieux.

VariantesModifier

NotesModifier

Ce mot utilise la notation d’un linguiste car la langue ne dispose pas d’un alphabet officiel.

RéférencesModifier

PitcairnaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'anglais light.

Nom commun Modifier

lait \Prononciation ?\

  1. Lumière.

RéférencesModifier

  • Alice Buffett, Speak Norfolk Today: An Encyclopaedia of the Norfolk Island Language, Himii Publishing Company, 1999, 116 p. ISBN 9780646373591, p. 4[version en ligne]