Voir aussi : PAL, P.A.L., Pal, Pål, Pál, pál, pâl, pał, pàl-

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

pal invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du pehlevi.

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du latin palus (« pieu, pal »).
(Nom 2) Abréviation de palanquée.
(Nom 3) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
pal pals
\pal\
 
Un pal. (1)
 
Schéma d'un pal pour injecter des insecticides. (2)

pal \pal\ masculin

  1. Pieu, pièce de bois ou de métal longue et aiguisée à un bout.
    • On place des pals sous les arbres ployant d’un côté d’une voie de circulation afin de prévenir leur chute.
    • Le supplice du pal consiste à enfoncer un pieu dans le corps d’un condamné.
    • On ne sait d'où vient le mot « pourfendeur », le titre officiel est « Témoin de Yölah » que les sceptiques ont déformé en « Fou de Yölah ». « Pourfendeur » vient sans doute de ce que, jadis, en ces temps obscurs dominés par l'Ennemi et les hordes de Balis, les Témoins de Yölah appliquaient systématiquement aux mécréants le pal, qui en effet pourfendait le supplicié comme le coin du bûcheron fend le tronc d'arbre. — (Boualem Sansal, 2084. La fin du monde, éd. Gallimard, collection « Folio », 2015, page 169)
  2. (Viticulture) Outil de fer utilisé comme plantoir ou comme injecteur par les vignerons
    • Le pal injecteur est un outil servant à injecter des produits insecticides directement dans le sol.
  3. (Héraldique) Pièce honorable placée verticalement dans l’écu qu’il traverse du haut du chef jusqu’à la pointe, et délimitée par deux lignes verticales parallèles.
    • Il porte d’or au pal de gueules, à deux pals de sinople.
    • D’or, à trois pals de sable, écartelé d’azur à deux pates de griffon d’argent onglées de gueules posées en sautoir, avec le fameux : DES PARTEM LEONIS pour devise. — (Honoré de Balzac, L’Interdiction, 1839)
NotesModifier
Seule une minorité de mots français en -al ont leur pluriel en -als au lieu de -aux. Il s’agit pour la plupart de noms (sans forme féminine) plutôt que des adjectifs, ou bien de mots qui doivent leur finale en -al à une étymologie différente (certains emprunts à l’anglais, par exemple) : abdal, aguedal, amenôkal, astronaval, atabal, aval, bal, banal, bancal, barbital (et ses composés comme penthiobarbital), cal, cantal, captal, caracal, caramousal, carnal, carnaval, cérémonial (le nom), chacal, chasal, chazal, chloral, choral, copal, corral, coucal, dual, emmental, emmenthal, étal, fatal, festival, final, floréal, foiral, fural, furfural, gal, galgal, gardénal, gavial, gayal, goral, jharal, katal (et ses dérivés), kinjal, kraal, kral, kursaal, marial, marshal, matorral, minerval, mistral, narval, natal (et ses dérivés), naval (et ses composés comme aéronaval), nopal, pal (et ses composés comme contre-pal), panal, pascal (l’unité et ses dérivés), péchopal, pental, penthotal, pétrinal, pipéronal, pousal, prairial, pyridoxal, quetzal, récital, régal, rétinal (la substance chimique), revival, rial, rorqual, roseval, sabal, santal, saroual, serval, sial, sisal, sonal, spiritual (et negro-spiritual), tagal, tergal, tincal, tonal, trial, val (sauf dans l’expression par monts et par vaux), véronal, virginal (l’instrument de musique), waal.

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
pal pals
\pal\

pal \pal\ féminin

  1. (Pêche) Palanquée.
    • J’ai vu virer des traits de douze pals, du poisson à la brasse. — (Jean Recher, Le grand métier, Plon, 1977, chapitre IX)

Nom commun 3Modifier

pal \pal\ (Acronyme)

  1. Acronyme de l’anglais Phase Alternating Line (changement de phase à chaque ligne). Standard de télévision amélioré du NTSC, utilisé dans les pays anglo-saxons, et pour certains dispositifs vidéo tels que les caméscopes, les magnétoscopes.
    • Pal et secam.

PrononciationModifier

  Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre  )

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • pal sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’angloromani phal, lui-même du romani phral, issu du sanskrit भ्रातृ, issu du proto-iranien *bʰráHtā, issu lui-même de l'indo-européen commun *bʰréh₂tēr.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pal
\pæl\
pals
\pælz\

pal \pæl\

  1. Copain, copine, pote, aminche.

SynonymesModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to pal
\pæl\
Présent simple,
3e pers. sing.
pals
\pælz\
Prétérit palled
\pæld\
Participe passé palled
\pæld\
Participe présent palling
\pæl.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

pal

  1. (Familier) Être camarade.
    • We didn’t mean anything bad by it. We were just palling around.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

BretonModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1)
(1499) Du moyen breton pal[1].
Apparenté au cornique pal, au gallois pâl de même sens, au cornique pal-as et au gallois palu (« fouir »), au vieil-irlandais to-chl-ai-m (« je fouis ») qui seraient tous issus d’un celtique *qal-ō (« je creuse »)[2].
(Nom 2)
(1732)[3] Apparenté au français palet.

Nom commun 1 Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté pal palioù pili
Adoucissante bal balioù bili
Spirante fal falioù fili

pal \ˈpɑːl\ féminin

  1. Pelle, bêche.
    • Epad ann deiz e labourent, pe gant ar bluenn enn ho cʼhambr, pe gant ar bal enn toull chardin a ioa e kichen ann ti […].— (Gabriel Morvan, Buez ar Zent, Brest, 1894, page 411)
      Ils travaillaient pendant la journée, soit avec la plume dans leur chambre, soit avec la pelle dans le petit jardin qui était à côté de la maison.
    • Hag heñ da houarna kezeg hag ezen, da ober pili, erer ha langedeou, ha me oar ? — (Yann ar Flocʼh, Koñchennou eus Bro ar Ster Aon, Kemper, 1950, page 113)
      Et le voilà à ferrer chevaux et ânes, faire des pelles, des charrues et des pioches, et que sais-je ?

DérivésModifier

Nom commun 2Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté pal palioù
Adoucissante bal balioù
Spirante fal falioù

pal \ˈpɑːl\ masculin

  1. But.
    • Lies e vez lâret gant tud fur ar blanedenn n’eo ket ar pal lakaet a gont mes an hent graet evit tizhout ar pal. — (Jean-Claude Le Ruyet, La Vache in Ya !, no 563, 25 mars 2016, page 7)
      On entend souvent les sages de la planète dire que ce qui compte n’est pas tant le but que l’on se donne que le chemin fait pour atteindre ce but.
  2. (Sport) (Au football et différents autres sports) But, cage dans laquelle on doit mettre la balle pour marquer.
    • Younousse Sankharé — eñ eo ’n doa tennet dija — a glaske adkas ar volotenn e foñs ar pal gant e benn, met mont a rae ar vell da skeiñ war ar peul. — (GP Er-maez, ar Vretoned ! in Ya !, no 502, 23 janvier 2015, page 3)
      Younousse Sankharé — c’est lui qui avait déjà tiré — essayait de remettre le ballon au fond du but de la tête, mais le ballon heurtait le poteau.
    • […] kroget ’oa ar match abaoe dek munutenn pa dapas Iniesta ar volotenn e-kreiz an dachenn ha prim e gammedoù e redas a-dizh hag a-dak war-du pal ar Real […]. — (Gwendal Denez, La Manita, in Al Liamm, no 415, mars-avril 2016, page 19)
      […] le match était commencé depuis dix minutes lorsque Iniesta saisit le ballon au milieu du terrain, et en une foulée rapide, courut vers le but du Real […].
  3. (Par extension) But, le fait de marquer.
    • ’Benn ar fin e plante Monaco un eil pal e fin ar cʼhrogad. — (GP Er-maez, ar Vretoned ! in Ya !, no 502, 23 janvier 2015, page 3)
      Finalement, Monaco marquait un second but à la fin du match.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté pal
Adoucissante bal
Spirante fal

pal \ˈpɑːl\

  1. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe palat.
  2. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe palat.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce
  3. Martial Ménard, Devri : Le dictionnaire diachronique du breton, 2018 → consulter cet ouvrage

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin palus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pal
\Prononciation ?\
pals
\Prononciation ?\

pal \Prononciation ?\ masculin

  1. Bâton, gaule, perche, barre, barreau.
  2. Mât.
  3. Pieu, poteau.
  4. Bâton, canne.

SynonymesModifier

DérivésModifier

AnagrammesModifier

CupeñoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pal \Prononciation ?\

  1. Eau.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

pal \Prononciation ?\

  1. Juste, exactement.
    • pal achter mij
      juste derrière moi

SynonymesModifier

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom pal pallen
Diminutif palletje palletjes

pal \Prononciation ?\ masculin

  1. (Technique) Cliquet.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 91,1 % des Flamands,
  • 95,9 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

TchèqueModifier

Forme de verbe Modifier

pal \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pálit.